Smara : « Ces attaques ne resteront pas impunies », prévient le Maroc

31 octobre 2023 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Omar Hilale, représentant permanent du Maroc aux Nations unies a réagi à l’attaque que le Polisario a affirmé avoir mené dans la nuit du samedi à dimanche dans la ville d’Es-Semara et qui a fait un mort et trois blessés dont deux sont dans un état grave.

« Effectivement, comme l’a souligné il y a quatre déflagrations dans la nuit du samedi et dimanche dans la ville spirituelle du Sahara. Immédiatement, après ces expositions survenues vers minuit la MINURSO a été avisée. Ses membres sont venus constater que les explosions ont eu lieu dans des quartiers – civiles – et des maisons civiles, un mort et des blessés, civils », a rappelé Omar Hilale, ajoutant que les membres du MINURSO vont faire leur rapport et que le conseil de sécurité sera saisi. « Les autorités marocaines, de leur côté, ont demandé l’ouverture d’une enquête confiée à la police judiciaire afin de vérifier ou identifier les détails scientifiques et balistiques des explosions », a ajouté le diplomate marocain.

À lire : Hamza Jeaifri, tué par une attaque du Polisario à Smara

Dans un communiqué publié tard dans la nuit du 29 octobre, le Polisario a indiqué que les séparatistes « ont ciblé ce dimanche les forces ennemies dans les secteurs de Mahbès, Es-Semara et Farsia ». « En ce moment, nous sommes dans la phase de l’enquête, de la collecte de l’information, nous n’accusons personne. Parce que nous attendons les résultats probants de cette enquête. À ce moment-là, nous agirons », a poursuivi Omar Hilale, soulignant toutefois qu’il « y a un faisceau d’indices probants qui versent pratiquement vers une seule direction. Celle qui s’est prononcée, elle-même, avec le communiqué publié par le groupe séparatiste armé le Polisario »

À lire :Sud du Maroc (Smara) : le Polisario confirme son attaque

Pour le représentant permanent du Maroc aux Nations unies, les explosions ne resteront pas impunies. « En attendant les résultats de l’enquête, nous savons que le droit international, le droit humanitaire international ainsi que les résolutions du conseil de sécurité qualifient toute attaque ou tout ciblage de civils comme acte terroriste et de guerre. […] Ces explosions ne resteront pas impunies. Les responsables devront assumer leur responsabilité juridique, mais politique. Mais aussi ceux qui les fournissent et les soutiennent », a-t-il dit, qualifiant l’attaque d’Es-Semara d’« acte ignoble », d’« acte terroriste condamnable ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Polisario - Décès - Omar Hilale

Aller plus loin

Des « sites militaires marocains » visés par le Polisario dans le sud du Maroc

Le Front Polisario a revendiqué les nouvelles explosions qui ont retenti dans l’après-midi de samedi dans des zones désertiques à des dizaines de kilomètres de la ville de...

Sud du Maroc (Smara) : le Polisario confirme son attaque

Les soupçons sur l’implication du Polisario, protégé de l’Algérie, dans les attaques d’Es-Semara se confirment. Le mouvement a revendiqué dans la nuit de dimanche une opération...

Le Polisario revendique l’attaque de Smara

Le Front Polisario a revendiqué lundi à l’ONU l’attaque du samedi dernier contre la ville de Smara, dans le Sahara marocain, affirmant être « en guerre contre les forces...

Attaque de Smara : le Polisario tente de se justifier

Le Polisario dément avoir mené une attaque contre la ville de Smara, dans le Sahara marocain, mais admet avoir bombardé plusieurs sites dans la zone.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Polisario s’oppose à tout à accord de pêche entre le Maroc et l’Europe

Faisant référence à l’accord de pêche qui expire ce lundi 17 juillet, le Front Polisario a déclaré dimanche qu’il rejettera tout accord entre l’Union européenne et le Maroc qui affecte « le sol, la mer territoriale ou l’espace aérien » du Sahara...

Le pilote Laurent Lichtleuchter décède tragiquement au Maroc

Laurent Lichtleuchter, double vainqueur en tant que copilote dans la catégorie T2 du Rallye Dakar, est décédé lors de la quatrième étape du Morocco Desert Challenge à la suite d’un accident dramatique.

Le Maroc pleure la mort de la "fille de la lune" Fatima Ezzahra Ghazaoui

Fatima Ezzahra Ghazaoui, 31 ans, star marocaine des réseaux sociaux, a perdu son combat contre la Xeroderma pigmentosumn, une maladie génétique rare à l’origine d’une hypersensibilité aux rayonnements ultraviolets, qui interdit toute exposition au soleil.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...