Sahara : un ministre dénonce un acte de guerre de l’Algérie contre le Maroc

26 novembre 2023 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

L’attaque menée contre des civils à Smara dans le Sahara marocain est un « terrorisme d’État » commis par l’Algérie contre le Maroc, a déclaré Abdellatif Ouahbi, le ministre marocain de la Justice, à la 111ᵉ session du Comité pour l’élimination de la discrimination raciale (CERD) de l’ONU qui s’est tenue mercredi et jeudi à Genève.

Lors de son intervention, Abdellatif Ouahbi a qualifié les attaques contre Smara de criminel et de terroriste, soutenant qu’elles constituent un acte de guerre. C’est la première réaction officielle d’un membre du gouvernement marocain sur ces attaques, perpétrées par le Polisario avec l’appui de l’Algérie. Pour rappel, des quartiers de Smara ont été la cible de quatre bombardements dans la nuit du 28 au 29 octobre, faisant 1 mort et 3 blessés dont 2 graves, ainsi que des dégâts matériels.

« Ne peut-on pas ajuster certains comportements du voisin algérien pour y voir une atteinte et une menace à la paix et la sécurité dans le monde ? Envoyer des missiles, partis du territoire algérien et visant nos terres, n’est-il pas du terrorisme ? Ne sommes-nous pas passés d’un terrorisme commis par des individus à un terrorisme d’État ? Quand j’essaie de comprendre, je me rends compte que vous (l’Algérie, NDLR) êtes plus dans une position de faiblesse que dans une situation de force », a sèchement réagi Ouahbi, en réponse à son homologue algérien, Noureddine Amir, sur la définition du principe d’autodétermination.

À lire : Attaques de Smara par le Polisario : le Maroc s’apprête à réagir

Pour le ministre marocain, ces attaques constituent un acte de trahison. « Il est clair que la géographie nous a porté préjudice, en nous mettant côte à côte avec nos voisins. Et nous n’avons aucun pouvoir sur la géographie. Par contre, nous nous référons à l’Histoire pour dire que notre sang s’est mêlé dans notre lutte pour nos indépendances. N’est-ce pas suffisant pour que l’on puisse vivre en paix et en sécurité ? À celui qui me qualifie de frère, je lui réponds : “Toi aussi, mon fils !” », détaille-t-il.

Le parquet compétent de Laâyoune a ouvert une enquête sur ces attaques afin de situer les responsabilités. En attendant les résultats, les autorités marocaines se gardent de tout commentaire. « Elles s’exprimeront dès l’obtention des premiers éléments », fait-on savoir. Une équipe de la mission onusienne au Sahara (MINURSO), conduite par Alexander Ivanko, s’est par ailleurs rendue à Rabat pour mener ses investigations et a déjà produit un rapport qui sera soumis au Conseil de sécurité.

Sujets associés : Algérie - ONU - Polisario - Smara - Sahara Marocain - Abdellatif Ouahbi

Aller plus loin

Le Polisario revendique l’attaque de Smara

Le Front Polisario a revendiqué lundi à l’ONU l’attaque du samedi dernier contre la ville de Smara, dans le Sahara marocain, affirmant être « en guerre contre les forces...

Attaques de Smara par le Polisario : le Maroc s’apprête à réagir

Le Maroc réagira le moment venu avec « sagesse et détermination » aux attaques de Smara, a assuré mercredi Nasser Bourita, le ministre des Affaires étrangères.

L’Algérie pas près d’abandonner la question du Sahara

L’Algérie, protectrice du Polisario, n’est pas en passe d’abandonner la question du Sahara occidental. Au contraire, elle y tient encore.

Un jeune entrepreneur franco-marocain déclare son amour pour l’Algérie

Un jeune entrepreneur franco-marocain a fait une déclaration d’amour à l’Algérie et a par ailleurs appelé ses compatriotes marocains à visiter le pays.

Ces articles devraient vous intéresser :

Staffan de Mistura en visite au Maroc

Staffan de Mistura, envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, a entamé depuis samedi une nouvelle visite dans la région, pour approfondir les consultations avec toutes les parties impliquées.

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Le Maroc s’inquiète de « l’influence croissante des homosexuels »

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice et secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), s’est exprimé une fois de plus sur l’homosexualité. Au Maroc, les pratiques homosexuelles restent punies par la loi.

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Une découverte au Maroc nous éclaire sur le Loch Ness

L’existence du monstre du Loch Ness ou Nessie suscite des questionnements à la suite de la découverte de petits plésiosaures, des reptiles marins à long cou de l’âge des dinosaures, dans un système fluvial vieux de 100 millions d’années dans le désert...

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Rachid M’Barki sanctionné à cause du Sahara : Lahcen Haddad crie à l’indignation

La mise en retrait par BFMTV de son journaliste franco-marocain, Rachid M’Barki, à qui la chaîne française reproche d’avoir prononcé à l’antenne l’expression « Sahara marocain » a suscité une réaction de la part du parlementaire et ancien ministre...

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...

Sahara : Brahim Ghali menace (encore) le Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique (RASD) » et secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a réitéré la volonté des Sahraouis de coopérer avec tous les pays voisins pour préserver « la paix et la sécurité » dans la...