Recherche

Belgique : l’échevin Karim Chaibai commet un écart en ces temps de covid-19

© Copyright : DR

24 mai 2020 - 19h00 - Monde

Alors que chaque particulier est autorisé à recevoir quatre personnes bien attitrées en ces temps de covid-19, Karim Chaibai, un des échevins de Charleroi a été photographié à table avec 23 personnes. Il reconnaît les faits, mais son collège le contraint à passer des heures sur le terrain, à sensibiliser les jeunes sur les mesures liées au coronavirus.

"J’ai fait une erreur, admet Karim Chaibai à La Dernière Heure. […] Je n’aurais pas dû baisser ma garde, d’autant plus que je suis super attentif depuis le début du confinement". Une photo de l’échevin a été publiée, mercredi 20 mai, sur Snapchat. Dans cette photo, on le voit autour d’une table avec 23 autres personnes sur une terrasse chez un particulier de Fontaine-l’Evêque. Avec des boissons et de la nourriture.

"Il s’agissait d’une réunion privée. J’ai été invité par une personne et nous devions à la base nous retrouver à trois. Je ne savais pas qu’il y aurait d’autres personnes. Mais encore une fois, je regrette d’avoir ainsi baissé ma garde", explique Karim Chaibai.

Vendredi, le bourgmestre, Paul Magnette, a consulté son collège qui a pris une décision : Karim Chaibai devra se rendre, sur le terrain, auprès des jeunes, pour le travail de sensibilisation aux mesures liées au covid-19 pendant deux heures par jour durant deux semaines.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact