Recherche

Belgique : la police tabasse le fils d’une figure connue du grand banditisme

© Copyright : DR

19 février 2020 - 07h40 - Monde

Alors que Samira, la mère de l’adolescent de 17 ans, accuse des policiers d’avoir injustement brutalisé son enfant parce qu’il est le fils d’Ahmed Temsamani, un grand du banditisme à Bruxelles, la police, elle, rejette en bloc ces accusations.

Samira dénonce les faits, photos des blessures de son fils de 17 ans à l’appui. "On habite rue de l’Élan, à Watermael-Boitsfort. Les faits se sont déroulés mercredi dernier, vers 8 heures du matin. Mon fils était sorti fumer une cigarette, comme à son habitude, et il y a eu un contrôle de police qui a vraiment dégénéré", raconte-t-elle à Capitale.be.

À l’en croire, les policiers lui ont dit qu’il y a eu rébellion et ils ont dû se défendre. "Mon fils pèse 55 kilos et vous devez vous défendre…", rétorque-t-elle. Aux yeux de la maman, c’est le fait qu’Ahmed Temsamani, le père de ses enfants, soit connu des services de police que son fils est victime de violences. "Ils assimilent toujours mon fils à son père, sur la base de son nom de famille. Mon fils est son fils, mais il n’agit pas comme son père ! À chaque fois, ils lui sortent ça !", fulmine de colère Samira. Son souhait, c’est que son enfant soit libéré de ce poids d’être le fils de Temsamani.

De son côté, la police locale "conteste cette version qui porte atteinte à l’honneur et la réputation de ses policiers". "L’arrestation a eu lieu suite à un appel d’un commerçant pour des agissements suspects – individus semblant faire le guet – dans le contexte d’une vague de braquages sur des commerces à la frontière de Watermael-Boitsfort et d’Ixelles".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact