Recherche

La chloroquine aurait guéri 91% des patients en 10 jours

© Copyright : DR

10 avril 2020 - 15h00 - Monde

Le professeur Didier Raoult a reçu le président français Emmanuel Macron, ce jeudi 9 avril à l’IHU-Méditerranée et lui a présenté l’efficacité de la chloroquine sur le traitement des patients de covid-19.

L’infectiologue a sans doute attendu le meilleur moment pour dévoiler les résultats de son étude menée sur des patients du covid-19, traités à la chloroquine.

Sur les 1 061 patients passés par ses services, et ayant bénéficié d’un traitement « exclusif par hydroxychloroquine et azithromycine », 973, soit 91,7 % d’entre eux, ont obtenu une guérison virologique en dix jours.

Avant cette étude, le professeur avait également passé outre les consignes gouvernementales en dépistant et traitant systématiquement les patients se rendant dans son institut, après un essai préliminaire contesté mené sur 24 patients. En tout, quelque 66 000 tests ont été pratiqués à l’IHU.

Pour Didier Raoult, la mortalité est de l’ordre de 0,5 % et le taux de guérison est extrêmement élevé, a-t-il expliqué, soutenant que des résultats « comparables » ont été obtenus « par d’autres services de l’AP-HM » et ce, « indépendamment de [son] équipe ». En clair, 59 655 échantillons de 38 617 patients ont été testés du 3 mars au 9 avril. Sur les 3 165 patients positifs au covid-19, 1 061 ont été sélectionnés pour l’étude. Leur âge médian était de 43,8 ans et 46,4 % étaient des hommes, souligne la même étude qui précise qu’aucune toxicité cardiaque n’a été observée.

Par ailleurs, un mauvais résultat a tout de même été observé pour 46 patients, dont dix ont été transférés en soins intensifs et cinq, âgés de 74 à 95 ans, sont décédés. Dans cet effectif, 31 ont dû être hospitalisés dix jours de plus. Quant au chercheur, il assure que la combinaison HCQ-AZ, lorsqu’elle est démarrée immédiatement après le diagnostic, est un traitement sûr et efficace pour le covid-19, avec un taux de mortalité de 0,5 % chez les patients plus âgés.

À noter que les résultats de cette étude, qui n’est toutefois pas reconnue par l’ensemble du corps médical, renforce le Maroc dans sa décision de généraliser l’emploi de la chloroquine.

Mots clés: France , Santé , Emmanuel Macron

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact