Coronavirus : le Maroc maintient le traitement à la chloroquine

24 octobre 2020 - 12h40 - Maroc - Ecrit par : I.L

La polémique a encore repris au sujet du traitement des patients du Covid-19 à la Chloroquine. Alors qu’une autre étude a démontré son inefficacité dans le protocole thérapeutique, le Maroc préfère continuer avec ce médicament qui donne des résultats positifs depuis son adoption.

« On ne change pas une équipe qui gagne », a rappelé le Pr. Moulay Mustapha Ennaji. Selon le virologue et directeur du laboratoire de virologie à l’Université Hassan II de Casablanca, ce traitement n’a pas encore révélé une quelconque insuffisance. Contrairement aux résultats de l’étude, le professeur craint qu’en changeant ce traitement avec la recrudescence des nouvelles contaminations est un risque, rapporte Hespress. « Le nombre de cas est élevé et ça risque d’augmenter encore plus. Le protocole que nous utilisons, à savoir la chloroquine, a montré des résultats satisfaisants. On a entre 1 000 et 2 000 guérisons par jour. Un chiffre réconfortant également pour les Marocains », précise-t-il.

Au sujet des résultats de l’étude britannique, le professeur révèle qu’il s’agit d’une guéguerre de clans. « Il y a le clan Pro-Raoult qui est pour la chloroquine, et un autre contre anti-Raoult. Et il y a donc comme une sorte de guerre entre ses deux clans. Chacun essaie de son côté de montrer qu’il a raison », dit-il.

À l’en croire, le Maroc ne dispose pas assez de moyens pour s’offrir un autre traitement. « Il y a des médicaments plus efficaces, mais qui coûtent dans les 200 dollars. La chloroquine, c’est le traitement que peut se permettre le Maroc maintenant », a-t-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Coronavirus : l’OMS autorise à nouveau le traitement à l’hydroxychloroquine

Les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine sont à nouveau autorisés. Ainsi en a décidé l’Organisation mondiale de la santé (OMS), après avoir suspendu ce protocole de...

Traitement du covid-19 : l’efficacité de l’hydroxychloroquine remise en cause

Des doutes planent sur l’efficacité de l’hydroxychloroquine dans le traitement du coronavirus. Deux études remettent en cause l’efficacité de cette molécule dont le professeur...

Covid-19 : le Maroc va recevoir plus de 6 millions d’hydroxychloroquine (HCQ) de l’Inde

Le gouvernement indien a validé l’exportation d’un lot d’hydroxychloroquine (HCQ) vers le Maroc. La licence d’exportation a été délivrée au ministère de la Santé pour une...

Covid-19 : l’OMS siffle l’arrêt temporaire de l’utilisation de l’hydroxychloroquine

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé lundi, l’arrêt "temporaire" des essais sur l’hydroxychloroquine. Cette décision de l’OMS intervient au moment où une étude...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des substances toxiques dans les emballages alimentaires

Une récente étude a révélé la présence de substances chimiques per – et polyfluoroalkylées (PFAS) dans certains emballages alimentaires à usage unique au Maroc.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Maroc : mauvaise nouvelle pour les fumeurs

Sale temps pour les fumeurs marocains qui devront, une fois encore, passer à la caisse pour s’acheter leurs cigarettes. Cette augmentation vient d’être validée définitivement et doit entrer en vigueur au début de l’année.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Maroc : vers un congé menstruel pour les femmes ?

Le Maroc s’apprête-t-il à emboîter le pas à d’autres pays en octroyant aux femmes un congé menstruel ? Le sujet intéresse un groupe parlementaire qui a déjà déposé un projet de loi dans ce sens.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.