Une maladie menace les enfants marocains

18 février 2024 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

La députée Hanane Atarguine a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale sur comment arrêter la propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces du royaume. À l’en croire, le Maroc a enregistré plusieurs cas de leishmaniose. « L’enregistrement de cette maladie dans la province de Tiznit est inhabituel, ce qui signifie que la maladie s’est propagée d’une province à une autre. L’apparition de cette maladie dans la province de Tiznit parmi certains élèves a suscité une grande inquiétude chez les parents et les tuteurs des enfants, qui craignent la propagation de la maladie, en particulier dans le milieu scolaire », fait savoir l’élue dans sa correspondance adressée au ministre de la Santé. Elle appelle Khalid Ait Taleb à prendre des mesures d’urgence pour enrayer la propagation de la maladie de leishmaniose dans le pays.

À lire :50 % des Marocains souffrent de maladies mentales

La leishmaniose est une maladie transmise par certains insectes. Elle résulte d’une infection parasitaire transmise par les piqûres de mouches des sables infectées par le parasite. Cette maladie a pour conséquence un très faible taux de plaquettes et de globules blancs et rouges. Elle apparaît, à certaines périodes de l’année, dans certaines régions connues du royaume.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Khalid Aït Taleb

Aller plus loin

Jude, 10 ans, atteint d’une maladie rare détectée au Maroc

Après plus de 300 jours à l’hôpital, Jude, un Anglais de 10 ans, va pouvoir rentrer à la maison. Atteint d’une maladie rare dont les premiers signes sont apparus alors qu’il...

50 % des Marocains souffrent de maladies mentales

Selon une récente étude publiée par le Conseil économique social et environnemental, 48,9 % des Marocains souffrent de maladies mentales.

Une Marocaine de 3 ans, souffrant d’une maladie rare, opérée avec succès à Séville

Hiba, une fillette marocaine de 3 ans, née sans voie rectale, a été opérée avec succès à Séville le 5 septembre dernier. La mineure est arrivée à Grenade en provenance du Maroc...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

West Ham : Nayef Aguerd encore blessé

Alors qu’il venait de faire son retour sur le terrain après plusieurs semaines d’absence pour blessure, Nayef Aguerd s’est à nouveau blessé samedi lors du match qui opposait West Ham à Chelsea.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...