Recherche

Coronavirus : le Maroc ne s’est pas trompé en maintenant l’utilisation de la chloroquine

© Copyright : DR

8 juin 2020 - 09h30 - Maroc

Il y a quelques jours, l’Organisation mondiale de la Santé avait appelé à suspendre les essais cliniques au niveau mondial avant de se raviser à nouveau. Ceci montre que le Maroc ne s’est pas trompé en maintenant l’utilisation de la chloroquine dans le traitement des patients du coronavirus, selon le ministre de la Santé.

L’OMS a commis une grosse bourde en faisant foi à l’étude publiée dans la revue anglaise The Lancet. Sans surprise, elle a reconnu quelques jours plus tard son erreur en invitant à nouveau à utiliser la chloroquine dans le traitement du covid-19.

Intervenant lors d’un webinaire, dimanche, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, a précisé que le Maroc ne s’est pas trompé en maintenant le protocole thérapeutique à base de chloroquine pour traiter les malades du coronavirus.

Pour le ministre de la Santé, son département dispose d’un rapport pharmacovigilance en relation avec l’utilisation de la chloroquine et qui prouve que le royaume a eu raison d’avoir maintenu sa décision. À l’en croire, la pertinence de ce choix a été démontrée quelques jours après. La chloroquine “a un effet très positif dans le traitement du Covid-19”, a-t-il assuré.

Le ministre rappelle par ailleurs que le Maroc “connait bien la chloroquine depuis longtemps, à travers son utilisation dans la médecine interne et pour le traitement du paludisme”. Aussi a-t-il soutenu que les effets indésirables de la chloroquine “ne posaient pas problème, du fait qu’ils sont connus et qu’on les maîtrisait parfaitement”.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Organisation Mondiale de la Santé (OMS) , Ministère de la Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact