Recherche

Une « contre-révolution » vise le Maroc

© Copyright : DR

22 janvier 2020 - 14h20 - Maroc

L’ancien président tunisien, Moncef Marzouki, a déclaré, lors du Forum maghrébin d’El Jadida, que le Maroc est visé par une « contre-révolution » menée par l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l’Égypte.

« Ce qui se passe en Libye ne représente pas seulement une menace pour ce pays qui est membre de l’Union du Maghreb ; c’est aussi une menace directe pour la Tunisie et l’Algérie, mais également le Maroc », a déclaré Moncef Marzouki dans une intervention vidéo diffusée pendant le 11ᵉ Forum maghrébin, organisé par le Centre d’études et de recherches MADA, du 17 au 20 janvier à El Jadida.

Il soutient que « la contre-révolution menée par les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite et l’Égypte, ne vise pas seulement l’Algérie et la Tunisie, mais le Maroc aussi ». En cause, cette « contre-révolution n’a pas pardonné au Maroc et au roi Mohammed VI d’avoir écouté en 2011 les revendications de la rue », mais aussi « de ne pas avoir été contre un gouvernement conduit par des islamistes », explique l’ancien président tunisien.

L’intervention de Moncef Marzouki était axée sur l’importance de ressusciter l’Union du Maghreb arabe (UMA), créée en février 1989. Depuis 1994, l’UMA vit dans une léthargie.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact