Recherche

Coupe Davis : Maroc-Argentine, le difficile pari des Marocains

© Copyright : DR

5 février 2004 - 11h59 - Sport

Plus que quelques heures avant le coup d’envoi du choc entre le Maroc et l’Argentine pour le compte du groupe mondial . C’est la troisième fois que nos mousquetaires prendront part à une rencontre de Coupe Davis à ce niveau.
Il y a eu auparavant le Brésil à Rio de Janeiro puis l’Espagne à Saragosse. Des rendez-vous perdus au premier tour.

Aujourd’hui, la situation n’est pas plus aisée car nos adversaires ont, non seulement, une longue expérience dans cette compétition mais ils possèdent une armada de stars du tennis mondial et donc une plus grande liberté de choix pour le capitaine Gustavo Lusa.

Jouera, jouera pas ?

Telle est la question que se posent les observateurs avant l’entame de cette rencontre , l’une des plus importantes pour le tennis national, à propos de Younes El Aynaoui. En effet les nouvelles alarmistes sur la santé du no 1 national ne sont pas pour rassurer, malgré l’optimisme de l’entourage de l’équipe nationale .Le Marocain ,après une période de convalescence a rallié la petite station d’Ifrane pour se préparer, ce qui est de bon augure.

C’est d’ailleurs sur ses conseils que le choix s’est porté sur la ville d’Agadir et la surface rapide. Tout le public marocain attend avec beaucoup d’espoir de bonnes nouvelles sur son état de santé car il reste tout de même l’un des piliers de l’ équipe nationale.
Il connaît fort bien ses adversaires pour les avoir déjà rencontrés à titre individuel. En 2003, Younes avait battu David Nalbadian à Miami mais l’Argentin avait remis les pendules à l’heure à l’US Open en quart de finale.

En revanche le Marocain a une nette avance en victoires sur Augustin Calleri qu’il a battu à cinq reprises contre deux pour son adversaire. L’autre vedette ,Hicham Arazi est actuellement au top de sa forme, à la lumière de son parcours à l’Open d’Australie où il a atteint les quarts de finales. Demi-finaliste, l’an dernier à Casablanca, l’enfant terrible du tennis national connaît également ses adversaires. Il avait pris le meilleur sur Guillermo Coria en 2001 à Cincinnati et a battu Augustin Calleri à l’ US Open.

Ce dernier a pris sa revanche au tout début de cette année à Doha .Le troisième larron de nos mousquetaires, en l’occurrence Mounir Laarej, est bien loin au classement et il n’a jamais eu l’occasion de croiser la raquette avec les Argentins. Il n’a disputé que des Future’s notamment au Portugal ,au Maroc, en Espagne et en France où il a remporté une étape. En cas de défaillance de Younes El Aynaoui il est fort probable qu’il soit aligné, à moins que Karim Alami, ne troque sa casquette de capitaine pour celle de joueur.

Dans ce cas on ne voit pas comment le team national pourrait se qualifier au tour suivant .Dans ce même groupe il faut souligner la présence d’un jeune, Mehdi Ziadi, qui frappe déjà aux portes de l’équipe nationale. Il reste l’un des espoirs marocains qui a le plus de chances de se hisser à un haut niveau. Il est actuellement pris en charge par un entraîneur français, Jean Marc Zaitoune, qui attend beaucoup de lui. Voilà un jeune qui mérite plus d’attention.

Quant aux Argentins , même s’ils ont communiqué la liste de leurs joueurs, il faudra attendre le tirage au sort de jeudi, pour connaître la formation qui se présentera sur le terrain. Il est certain que c’est Guillermo Coria qui sera chef de file. Normal, le no1 Argentin a un beau palmarès.

Qu’en juge : cinq titres (Hambourg, Stuttgart , Kitzbuhel, Sopot, Bale) ,deux finales à Buenos Aires et Monté –Carlo et une demi-finale à Rolland Garros, etc . Quant à David Nalbadian, il fut finaliste à Montréal et Bâle, puis demi-finaliste à l’US-Open et Hambourg. Calleri Augustin a un titre gagné à Acapulco, a disputé deux finales (Estoril et Hambourg) et une demi-finale à Barcelone. Autant dire que nos adversaires ne sont pas des manchots.

On rappellera que la première rencontre du simple débutera vendredi à 14h, suivie du second simple. Samedi à 15h45 aura lieu la cérémonie d’ouverture suivie du double et dimanche à 14h début du premier simple.

Abdeslam Bilali

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact