Recherche

Il souffle un air de déconfinement à Fès

© Copyright : DR

1er juin 2020 - 20h00 - Société

La vie aurait-elle repris son cours normal à Fès  ? Dans cette région du Maroc, notamment dans certains quartiers populaires, les mesures restrictives imposées par les autorités sanitaires connaissent un certain relâchement.

Mesures de contrôle assouplies, circulation dense, non-respect du port du masque de protection. C’est le constat fait dans certaines localités de la région. A Bendebbab, Bensouda, et Bab Ftouh, des clients sont depuis ce samedi, attablés à la terrasse d’un café avec des boissons servies, rapporte L’Économiste.

Les activités ont repris dans cette ville devenue déserte, il y a quelques semaines, en raison de l’état d’urgence sanitaire imposé pour lutter contre la pandémie du covid-19.

Selon le même média, cette reprise des activités est également constatée dans les salons de coiffure et dans les services de lave-auto. Le gouvernement a-t-il déjà autorisé le déconfinement dans cette région du Maroc, qui compte à ce jour 1 001 cas de contaminations au covid-19 ? La prolongation du confinement est-il foulé aux pieds par les habitants de Fès-Meknès  ?

Pour un député de l’opposition, cette prolongation du confinement n’est malheureusement pas mise en œuvre. À l’en croire, il fallait annoncer un allègement des mesures plutôt qu’un prolongement qui n’est pas respecté, ou un assouplissement en catimini (pour certaines activités comme les coiffeurs) qui décrédibilise tout l’effort qui a été fait.

Pour rappel, plusieurs cafés du royaume ont rouvert ce lundi. Ils sont autorisés à proposer du prêt à emporter et non de consommation sur place. Reste à savoir si cette autorisation sera scrupuleusement respectée dans la ville de Fès, qui a largement dépassé la barre des 1 000 cas d’infection au même titre que Casablanca-Settat, Marrakech-Safi et Tanger–Tétouan-Al Hoceima.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact