Démantèlement d’un trafic de drogue à Montpellier, un suspect en cavale au Maroc

31 juillet 2021 - 21h40 - France - Ecrit par : S.A

À Montpellier, les enquêteurs de l’Unité de lutte contre les stupéfiants et l’économie souterraine ont démantelé un trafic de stupéfiants et de cigarettes de marque espagnole au sein de l’épicerie le « Rien sans rien » dans la galerie marchandise centre commercial Saint-Paul à la Paillade. En tout, quatre personnes dont trois frères d’une même famille interpellées, un suspect en fuite au Maroc.

Le démantèlement du trafic de stupéfiants fait suite à un renseignement reçu en avril 2021. Les enquêteurs de l’Unité de lutte contre les stupéfiants et l’économie souterraine ont suivi à la trace des membres d’une même famille. Des mois ont été nécessaires pour identifier et démanteler ce réseau. Ils ont découvert que l’épicerie le « Rien sans rien » commercialisait du tabac sans autorisation à une vingtaine de clients par heure et à ce, à quelques mètres d’un bureau de tabac légal et avait aussi un point de deal écoulant quelque 200 g à 300 g de résine de cannabis chaque jour, rapporte Midi Libre.

À lire : Le principal importateur de cannabis en France entre-temps en cavale au Maroc interpellé

Les enquêteurs réussissent à interpeller quatre personnes dont trois frères le 26 juillet. L’arrestation de la tête de réseau, un Montpelliérain âgé de 23 ans, a eu lieu dans l’épicerie Le Centurion qu’il a récemment ouverte à Castelnau-le-Lez. Des armes de guerre notamment un pistolet automatique 7,65 mm, ainsi que deux chargeurs pour d’autres armes automatiques et un gilet pare-balles ont été saisis chez sa petite amie. Soupçonné d’être le fournisseur en cigarettes de contrebande, le frère du leader du réseau a été arrêté alors qu’il était de retour chez des proches avec 50 cartouches de cigarettes de marque Marlboro.

Le plus jeune des trois frères est cogérant de l’épicerie le Rien sans Rien, par ailleurs footballeur professionnel. Il sera placé en garde à vue après être rentré du Luxembourg. Les enquêteurs ont par la suite arrêté un des deux autres suspects qui seraient membres du réseau. Le cinquième suspect, surnommé Cowboy, lui, fournissait le produit à la famille. Selon les policiers, il serait en cavale au Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Drogues - Montpellier - Trafic

Aller plus loin

Agadir : un baron de la drogue tombe après une longue cavale

C’est à Keliaa, une petite localité à proximité d’Agadir, que la brigade anti-gangs a mis fin, mercredi, à la longue cavale du "Pablo Escobar", qui avait longtemps terrorisé...

Un Français en cavale arrêté à Casablanca

Un Français en cavale, suspecté d’être impliqué dans une affaire de trafic de drogue a été arrêté à l’aéroport de Casablanca. Faisant l’objet d’un mandat d’arrêt international...

Nador : une opération policière mène à la saisie de cocaïne et d’héroïne

La brigade de la police judiciaire au district de sûreté à Nador, en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), a...

Le principal importateur de cannabis en France entre-temps en cavale au Maroc interpellé

Considéré comme le principal importateur de cannabis en France, Moufide Bouchibi alias «  Mouf  » en cavale au Maroc en 2012 a été arrêté à Dubaï. Il sera extradé vers...

Ces articles devraient vous intéresser :

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »