Quand le désert marocain devient le laboratoire de l’avenir climatique

24 août 2023 - 16h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Pour faire face aux changements climatiques (sécheresse, inondations, canicule, etc.), une start-up londonienne a loué plus de 6 000 hectares dans le Sahara marocain pour y cultiver et enfouir des algues.

La start-up londonienne Brilliant Planet a trouvé une solution à la crise climatique. Elle a eu l’ingénieuse idée de cultiver des algues et de les enfouir dans le désert du Sahara pour qu’elles séquestrent le carbone absorbé, fait savoir CNN cité par Geo.

À lire : Maroc : quand le thermomètre s’emballe, l’agriculture trinque

L’entreprise a loué 6 100 hectares de terres près de la ville côtière marocaine d’Akhfenir, une zone isolée située entre l’océan Atlantique et le Sahara, pour mener à bien son projet.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Environnement - Sahara Marocain - Akhfenir

Aller plus loin

La Banque mondiale alerte sur le risque de « stress hydrique » et de sécheresse au Maroc

Le Maroc est menacé par le « stress hydrique », des déficits pluviométriques réguliers et la sécheresse, a alerté la Banque mondiale qui souligne que ces facteurs auront « à...

Le Maroc vit sa pire sécheresse depuis 30 ans

Le Maroc connaît actuellement un été plus chaud et plus sec que d’habitude, avec des vagues de chaleur successives qui ont provoqué des incendies dans différentes provinces....

Maroc : quand le thermomètre s’emballe, l’agriculture trinque

La canicule au Maroc, avec des vagues de chaleur allant jusqu’à 50 degrés, ajoutée aux tempêtes de sable venant du Sahara, détruit les cultures de fruits et légumes, affectant...

Le Maroc face à une nouvelle vague de chaleur, jusqu’à 48 degrés prévus

La Direction générale de la météorologie (DGM) annonce une nouvelle vague de chaleur qui touchera plusieurs provinces du Royaume du mercredi 12 au vendredi 14 juillet. Les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

Des chercheurs marocains révolutionnent l’isolation des habitations

Des chercheurs marocains des Universités Moulay-Ismail de Meknès et de Rabat ont développé une nouvelle méthode d’isolation des habitations. Celle-ci est écologique et surtout économique.

Maroc : une croissance paradoxale entre exportations et importations d’avocats

Alors que le Maroc produit de plus en plus d’avocat, devenant l’un des principaux fournisseurs en Europe, la part des importations continuent de croître.

Maroc : explosion des exportations de produits alimentaires et maritimes

Les exportations des produits alimentaires agricoles et maritimes ont connu un boom en 2022 pour dépasser les 80 milliards de dirhams (MMDH). Un record.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Crise céréalière : les producteurs français pour combler les besoins du Maroc

La production céréalière est en forte baisse en raison de la sécheresse. Une opportunité vite saisie par les producteurs français qui disent être prêts à combler le déficit sur le marché marocain.

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

France : les prix des tomates cerises marocaines résistent à l’inflation

Malgré la flambée des prix des denrées alimentaires, due à l’inflation, les tomates, produites au Maroc gardent leurs prix inchangés. De quoi susciter l’interrogation de certains professionnels.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.