Recherche

Dominique Strauss-Kahn : « Je suis résident fiscal au Maroc »

© Copyright : DR

5 octobre 2021 - 19h40 - Monde - Par: A.P

L’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, dont le nom est cité dans l’affaire controversée des « Pandora Papers », répond à ses détracteurs. L’homme d’affaires français qui réside au Maroc depuis des années, rejette en bloc les accusations d’évasion fiscale.

Dominique Strauss-Kahn alias DSK est accusé d’avoir fait transiter « plusieurs millions de dollars d’honoraires de conseils à des entreprises, via son cabinet de conseil casablancais Parnasse International. Le tout en étant exempté d’impôts ». C’est ce qu’a révélé l’enquête dénommée « Pandora Papers », menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), qui aurait épinglé plus de 29 000 sociétés offshores dont le cabinet de conseil de DSK.

À lire : L’UE retire le Maroc de sa liste grise des paradis fiscaux

L’affaire fait des vagues et fait même l’objet de l’émission « Cash Investigation » qui sera diffusée jeudi sur France 3. « L’ancien ministre de gauche a implanté sa société dans des endroits du monde où l’impôt est à… zéro », indique un extrait du teaser de l’émission publié sur les réseaux sociaux.

La réaction de DSK ne s’est pas fait attendre. L’ancien patron du FMI a assuré sur son compte Twitter qu’il est à jour de ses impôts au Maroc. « Quand la méchanceté devient mensonge. Vos équipes de professionnels auraient pu vérifier que je suis résident fiscal marocain depuis 2013 et que j’y paye mes impôts à hauteur de 23,8 % de mes bénéfices, soit 812 000 euros pour les années 2018, 2019 et 2020 », a-t-il relevé.

Mots clés: Dominique Strauss-Kahn , Evasion fiscale

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact