Dominique Strauss-Kahn : «  Je me sens très Marocain  »

14 septembre 2023 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Marié à une Marocaine, Dominique Strauss-Kahn réside depuis 15 ans au Maroc où il est entre autres le président de l’association « Mekkil’ » qui porte assistance aux victimes du séisme meurtrier du vendredi 8 septembre. L’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI) dit se sentir aussi « Marocain que Français ».

Dominique Strauss-Kahn a choisi le Maroc comme son deuxième pays pour plusieurs raisons. « Je me sens aussi Marocain que Français. J’ai passé mon enfance dans ce pays. J’y suis maintenant depuis 15 ans. Mon épouse est Marocaine. Beaucoup de mes amis sont Marocains. Mes enfants sont en France et donc mon cœur est partagé. Mais je me sens très Marocain. Je n’ai aucune difficulté à le dire », a-t-il affirmé dans un entretien à BFM TV.

Le président de l’association « Mekkiil’ » est très affecté par le séisme dévastateur qui a frappé le Maroc. « Quand je sens le Maroc souffrir comme il souffre aujourd’hui – je ne pense pas uniquement à ceux qui souffrent dans leur chair parce qu’ils sont dans les décombres, mais tous les Marocains autour de moi que je vois souffrir de voir leurs frères marocains dans cette détresse », a-t-il déclaré, saluant la solidarité marocaine qu’il dit ne pas toujours « sentir dans une société comme la nôtre en France ».

À lire : Dominique Strauss-Kahn se lance dans l’humanitaire

Réagissant sur les relations tendues entre la France et le Maroc, DSK note une certaine animosité réciproque entre les deux pays, une situation qu’il « regrette profondément ». « La France est dans une certaine mesure une mère nourricière, chose qu’elle a longtemps exercée. Le Maroc exerce aujourd’hui une influence telle que sur l’ensemble de l’Afrique francophone, au sens économique j’entends », explique l’ancien patron du FMI, insistant sur la nécessité pour les deux pays de renouer les liens.

Et d’ajouter : « Si vous voulez le fond de ma pensée, le problème n’est pas entre le Maroc et la France. Le problème vient de certaines difficultés qui ont pu exister et qui, pour moi, sont largement françaises. Ce problème passera avec le temps ». Pour Strauss-Kahn, la politique étrangère actuelle de la France envers le Maroc montre une « méconnaissance » du royaume. « Ces dernières années, et pour la première fois depuis l’indépendance du Maroc, il n’y a pas un spécialiste français du Royaume à l’Élysée. Eh bien, ça se sent ! », commente-t-il.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Vidéos - Dominique Strauss-Kahn - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

Qui est Myriam L’Aouffir, compagne de DSK ?

Dominique Strauss-Kahn a été relaxé, hier, dans l’affaire dite du Carlton dans laquelle il était poursuivi pour proxénétisme aggravé, l’occasion pour le magazine Paris Match de...

Dominique Strauss-Kahn se lance dans l’humanitaire

L’ancien patron du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, s’est lancé dans l’humanitaire avec son épouse, Myriam L’Aouffir, engagée dans le domaine depuis...

Dominique Strauss-Kahn : Le Maroc, un espace d’opportunités d’investissement

Aux yeux de Dominique Strauss-Kahn (DSK), ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI), également ancien ministre français de l’Économie, des finances et de...

Dominique Strauss-Kahn : « Je suis résident fiscal au Maroc »

L’ancien patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, dont le nom est cité dans l’affaire controversée des « Pandora Papers », répond à ses détracteurs. L’homme d’affaires français...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Une semaine après le séisme au Maroc, un âne retrouvé vivant sous des décombres

Aidée par une équipe de secours britannique, une organisation de protection des animaux a sauvé un âne, l’une des victimes du séisme violent qui a frappé la région d’Al Haouz, resté piégé pendant sept jours sous les décombres.

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de reconstruction des sites historiques touchés par le séisme.

Le beau geste d’un joueur d’Arsenal envers les victimes du séisme au Maroc

Touché par le puissant et dévastateur tremblement de terre qui a frappé le Maroc dans la nuit du 8 au 9 septembre et a fait près de 3000 morts, plus de 6 125 blessés et causé d’énormes dégâts matériels, Bukayo Saka, l’attaquant d’Arsenal, a fait un...

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du...

Centrale de Ouarzazate : les dégâts déjà réparés suite au séisme

Le ministère marocain de l’Énergie a assuré que les infrastructures énergétiques n’ont subi aucun dommage lors du séisme d’Al Haouz, à l’exception de la centrale solaire de Ouarzazate où des dégâts « mineurs » ont été constatés et déjà réparés.

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les personnes ou associations venues apporter leur aide aux victimes du puissant et...

Séisme au Maroc : le roi Mohammed VI fait don d’un milliard de dirhams

Un don d’un milliard de dirhams au Fonds spécial destiné à gérer les effets du séisme survenu au Maroc il y a une semaine a été fait par le roi Mohammed VI.

Séisme : l’économie marocaine touchée en plein cœur

Le puissant séisme qui a touché le Maroc dans la nuit du vendredi 8 septembre, n’a pas causé que des dégâts humains et matériels. Il affecte durement l’économie du royaume, en plein essor depuis une dizaine d’années.