Recherche

Concert d’Enrico Macias : L’AMDH se plaint de 2M à la HACA

© Copyright : DR

27 février 2019 - 11h00 - Maroc

Le concert donné par Enrico Macias à Casablanca, le 14 février, refait parler de lui. Cette fois-ci, l’Association marocaine des droits humains vient de saisir la Haute autorité de la communication audiovisuelle, dans une lettre ouverte, au sujet d’un « traitement médiatique non équilibré » par 2M du concert d’Enrico Macias lors du journal de la mi-journée.

Selon le courrier de l’AMDH : « L’accent a été mis sur le fait que l’événement n’a pas été impacté par les appels au boycott, eu égard aux positions d’Enrico Macias favorables à l’entité sioniste, à l’armée israélienne et à ses gardes-frontière, connus pour leurs crimes contre le peuple palestinien ».

L’évènement a été d’ailleurs interprété, par plusieurs parties, comme une manière de blanchir Israël de ses crimes commis sur les Palestiniens, le chanteur Enrico Macias étant considéré par certains pro-palestiniens comme un sioniste. Il y avait des manifestations condamnant ce concert au moment même où il se produisait.

L’AMDH, toujours dans sa lettre ouverte, exprime une position particulière contenant des accusations : « Ce qui est plus étonnant, c’est la tentative implicite de contrer les appels au boycott en mettant en avant l’importance de distinguer ce que fait Enrico Macias en tant qu’artiste de ses positions politiques ». L’organisation parle également de « couverture qui rationalise la normalisation avec l’entité sioniste ».

Finalement, l’association relève l’absence même, lors de la couverture de l’évènement par 2M, de « voix défendant le boycott », des voix permettant de s’exprimer sur les raisons de l’appel au boycott.

Une accusation d’injustice médiatique et de prise de position ne prenant pas en compte tous les éléments, en somme. Pour l’AMDH, son appel au boycott était légitime selon des standards devant être pris en compte par 2M car le Maroc également défend la Palestine. Sa voix devait, selon l’ONG, être entendue, et pas seulement celle d’Enrico Macias.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact