Recherche

Enrico Macias réagit aux appels au boycott de son concert à Casablanca

2 février 2019 - 11h40 - Société

Enrico Macias - Photo : Wikipedia

Le chanteur Enrico Macias sera bien présent le 14 février prochain au Megarama de Casablanca pour y donner un concert et ce malgré les appels au boycott lancés sur les réseaux sociaux.

Réagissant à cet appel dans l’émission « Les Grandes Gueules » sur la radio RMC, le chanteur franco-algérien dit qu’il ira malgré ces appels. « Je me fous éperdument de cette menace de boycott parce que je vais y aller. Je ne leur donne pas raison. Ma victoire, ce sera d’aller chanter à Casablanca » , a lancé le chanteur, omettant toutefois de donner les raisons de cet appel au boycott.

« Je compare le Maroc à l’Andalousie d’antan, c’est un pays de tolérance, ce n’est pas pour quelques individus qui veulent me faire du mal que je vais changer d’avis sur le Maroc », a-t-il ajouté donnant rendez-vous à ses détracteurs le 14 février prochain à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Son avocat et ami Gilles-William Goldnadel a également défendu ce déplacement au Maroc en affirmant que c’est « une immense injustice ». « Il faut savoir (qu’il) a été même critiqué à l’intérieur d’une partie de la communauté juive pro-israëlienne parce que, justement, il a toujours chanté la paix. Il a même chanté une fois pour Yasser Arafat. S’il y a quelqu’un qui s’est mouillé pour la paix israëlo-arabe, c’est Enrico Macias ».

Pour le militant marocain des droits de l’Homme Sion Assidon, Enrico Macias est « un défenseur inconditionnel de l’occupation de la Palestine et tout particulièrement de son armée. Il s’investit sans compter dans une association (Migdal) qui soutient les soldats de l’unité chargée de la surveillance des frontières (Magav) connue pour ses crimes de guerre contre la population civile », écrivait-il il y a quelques jours son compte Facebook.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact