Un enseignant séquestré pendant cinq ans par un président de commune

13 octobre 2011 - 17h28 - Maroc - Ecrit par : J.L

Le président de la commune de Binzerte dans la région de Taroudant, membre du Rassemblement National des Indépendants (RNI), aurait séquestré pendant cinq ans dans la cave de sa ferme Abdallah Ounacer, un enseignant libéré mardi par des éléments de la Gendarmerie Royale, prévenus par la famille de la victime.

L’homme découvert par la Gendarmerie Royale dans un état lamentable, tant sur le plan physique que psychique, a été retrouvé enchaîné. Il a été transporté d’urgence à l’hôpital provincial de Taroudant.

Le responsable communal, également coordinateur du RNI dans le cercle Nord de Taroudant, aurait séquestré Abdallah Ounacer, professeur d’éducation islamique dans la région, en raison d’un conflit autour de terrains agricoles que le président de la commune voulait s’approprier.

Père de trois enfants, l’enseignant n’avait plus été vu depuis 2006 par sa famille et ses élèves du lycée Annahda, à Oueled Tayma.

Contacté par le quotidien Akhbar Al Yaoum, le président de la commune de Binzerte, Houcine Bourhim a nié tout en bloc et assure avoir été surpris qu’Abdallah Ounacer ait été retrouvé enfermé dans la cave de sa ferme, affirmant que cette histoire est un coup monté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Taroudant - Partis politiques - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Criminalité - Houcine Bourhim

Ces articles devraient vous intéresser :

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Éric Ciotti met en avant les liens « très puissants » entre le Maroc et la France

Le président du parti Les Républicains, Éric Ciotti, a plaidé pour la réparation des erreurs passées et critiqué le manque de considération envers le Maroc. Dans une déclaration à la presse, M. Ciotti a souligné l’importance des liens « très puissants...

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Les restaurateurs marocains accusés d’empoisonner leurs clients

Les propriétaires des cafés et restaurants ont rejeté les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI). Celle-ci a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit...

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

Alors que les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) persistent, les propriétaires des cafés et restaurants pointent du doigt l’Office national de sécurité sanitaire des produits...

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...