Recherche

Espagne : deux Marocains réduits à l’état d’esclavage

© Copyright : DR

21 juillet 2020 - 07h30 - Société - Par: A.P

La police nationale a arrêté un père et son fils, hôteliers à Melilla. Ils sont accusés d’avoir exploité deux employés marocains en situation irrégulière, qu’ils faisaient travailler 18 heures par jour contre 120 euros pour l’un et 600 euros pour l’autre.

Selon les informations dont disposait la police, les deux citoyens marocains, tous deux âgés de 51 ans, travaillaient comme serveur et steward dans un établissement hôtelier.

L’une des victimes, sans permis de séjour, travaillait illégalement à Melilla depuis 13 ans, dont 6 au même endroit en tant que serveur, sans contrat ni enregistrement à la sécurité sociale, en échange de 120 euros par mois.

L’autre employé a un contrat de travail depuis 15 ans et est inscrit à la sécurité sociale avec un contrat hebdomadaire de 20 heures, mais ses conditions de travail étaient "abusives et illégales", puisqu’en réalité, il faisait environ 18 heures par jour, en échange d’environ 600 euros par mois.

Les deux travaillaient étaient exploités "de 6 heures à minuit sans pauses pour le déjeuner, sans primes, sans congés maladies", en violation totale de leurs droits, des conditions légales de travail et du salaire minimum interprofessionnel, indique la police.

Circonstances aggravantes, leur employeur n’a pas respecté les mesures sanitaires édictées par les autorités en vue de limiter la propagation du covid-19, notamment la mise à disposition de masques pour préserver la santé du personnel et des clients.

Les deux victimes ont également subi des violences verbales et des insultes au quotidien et même des menaces d’agression physique lorsqu’ils réclamaient une amélioration de leurs conditions de travail.

Selon la police, les mis en cause "ont profité de l’extrême vulnérabilité de la famille et de la situation économique des victimes".

Mots clés: Espagne , Melilla , Esclavage moderne

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact