Espagne : touchés par la crise, des Marocains contraints de vivre dans leur voiture

8 mai 2017 - 15h30 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Malgré une timide reprise, la crise économique reste bien présente en Espagne et touche particulièrement les étrangers, dont de nombreux Marocains du monde.

Dans un article consacré à ces « travailleurs sans toit », le journal Akhbar Al Yaoum revient sur la vie très difficile des Marocains durement touchés par la crise économique qui sévit en Espagne depuis l’éclatement de la bulle immobilière en 2008. Ces Marocains ont pourtant un travail décent qui leur permet, en théorie, de vivre confortablement dans le pays, mais la cherté des loyers les oblige parfois à dormir dans leur voiture.

Le quotidien cite le cas d’un Marocain de 38 ans qui gagne environ 1 400 euros par mois mais qui dort dans sa voiture car le loyer dépasse la moitié de son salaire et peut atteindre jusqu’à 1000 euros. Impossible donc de le payer, de se nourrir et d’envoyer de l’argent à sa famille restée au Maroc.

Cette envolée des prix des loyers est à imputer à la mafia de l’immobilier, avance le journal, qui fait monter les prix, comme dans les villes touristiques où beaucoup de Marocains ont trouvé du travail, notamment dans le secteur de la restauration.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Intégration - Crise économique

Aller plus loin

France : une Marocaine mise à la rue par son mari après un divorce au Maroc

Mère d’une fillette de 4 ans, une Marocaine se trouve actuellement à la rue en France et sans papiers après un divorce avec son mari, également de nationalité marocaine.

Madrid : 12% des SDF sont d’origine marocaine

La crise qui frappe l’Espagne a durement touché les Marocains. Selon des chiffres publiés aujourd’hui par le journal El Pais, 12% des personnes sans domicile fixe (SDF) que...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

Risques Pays : le Maroc décroche la meilleure note « B3 » en Afrique

Avec un « B3 », le Maroc décroche la meilleure note parmi les grandes puissances économiques en Afrique en termes de risque pays, devant le Nigeria (D3), l’Afrique du Sud (C3), l’Égypte (D4) et l’Algérie (C3). C’est ce que révèle la nouvelle carte...

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

« Comment sortir du monde ? », le premier roman poignant de Marouane Bakhti

« Comment sortir du monde ? » C’est le titre du tout premier roman du Franco-marocain Marouane Bakhti, paru aux Nouvelles Éditions du réveil en mars 2023. Il y raconte la vie, telle qu’elle vient, dans une famille biculturelle. Un récit éblouissant.

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.