Quels pays vont choisir les Marocains pour leurs vacances d’été ?

15 juillet 2017 - 13h30 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les Marocains sont très peu à partir en vacances et encore moins à choisir un pays étranger durant l’été. Mais au fait, quels sont les pays préférés des Marocains ?

Le journal l’Economiste donne quelques détails sur l’été des Marocains. Ils sont environ 50% à partir cette année en vacances chez la famille. Ce choix est avant tout économique, avance le journal selon lequel les vacanciers « envisagent de s’installer dans un hébergement gratuit, chez des amis ou la famille (47%) », alors que 4% disposent d’une résidence secondaire et 1% vont emprunter le logement d’un proche.

Même si une très grande majorité de Marocains élira une destination locale pour ses vacances, 12% vont opter pour un pays étranger. Parmi les pays plébiscités par les Marocains : l’Espagne. Il n’est d’ailleurs pas rare de rencontrer dans le sud du pays, notamment en Andalousie, de nombreuses voitures immatriculées au Maroc. En tout, 300.000 Marocains passent chaque année leurs vacances à la Costa del Sol, avait affirmé le responsable de l’office du tourisme local.

D’autres se rendront plus au nord, en France, alors que certains vacanciers choisiront la Turquie ou encore l’Arabie Saoudite et ce malgré la forte canicule qui y sévit pendant l’été.

Sujets associés : Espagne - Vacances scolaires au Maroc

Suivez Bladi.net sur Google News

Nous vous recommandons

Espagne

Une Marocaine poignardée à mort par son ex-mari en Espagne

Un Marocain a été arrêté mercredi à Barbastro en Espagne pour avoir poignardé à mort son ex-femme, également d’origine marocaine. Les trois enfants du couple, tous mineurs, ont été témoins du meurtre.

Situation des saisonnières marocaines en Espagne : des ONG alertent l’ONU

Face à la situation des travailleuses saisonnières marocaines recrutées pour la cueillette des fruits rouges à Huelva en Espagne, un collectif d’ONG a saisi l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Espagne : un Marocain interpellé pour apologie du terrorisme

Un Marocain a été interpellé à Barcelone par la police. Il aurait salué sur les réseaux sociaux l’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre dernier.

Une société espagnole réclame 407 millions d’euros au Maroc

La société immobilière espagnole, Marina d’Or, qui a construit les célèbres complexes touristiques et résidentiels dans les années 90, réclame 407 millions d’euros au Maroc dans le cadre d’un règlement de différends relatifs à des investissements dans le...

L’Espagne arrête Fikri, le plus grand trafiquant de haschich et de cocaïne

Le Marocain Fikri Amellah Agharbi, considéré comme l’un des plus importants trafiquants de haschich et de cocaïne dans le détroit, et fournisseur du clan Messi et Los Castaña, a été interpellé cette semaine par la police...

Vacances scolaires au Maroc

Flambée des prix des billets en « last minute » vers le Maroc

Alors que les Belges plébiscitent les destinations de soleil comme le Maroc pour y passer les vacances, ils font face à une difficulté majeure. D’habitude moins chers, les prix de billets en dernière minute...

Vacances scolaires : voici les recommandations d’Autoroute du Maroc

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) a recommandé aux usagers de se renseigner convenablement sur l’état du trafic à l’occasion des vacances scolaires.

Se méfiant des vacances scolaires, la ville de Fès se barricade

La ville de Fès prend ses précautions pour se mettre à l’abri d’une flambée des cas de contamination à l’occasion des vacances scolaires et de l’Aïd Al-Mawlid. Le comité régional de veille, chargé du suivi de la situation épidémiologique, vient de prendre de...

Des MRE victimes d’arnaque à la location Airbnb

Les arnaques sur les locations de vacances Airbnb se multiplient au Maroc. Parmi les victimes, bon nombre de Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Covid-19 au Maroc : les contaminations pourraient exploser avec l’Aïd Al Mawlid

La fête de l’Aïd Al Mawlid qui coïncide avec les vacances scolaires peut faire exploser les cas de contamination au covid-19. Selon Tayeb Hamdi, chercheur en politique de la Santé, les Marocains pourraient être soumis à « un confinement allégé...