Recherche

Coincée au Maroc, une famille belge raconte son calvaire

© Copyright : DR

28 mars 2020 - 07h00 - Société

Une famille de Dampremy (Charleroi) se retrouve coincée au Maroc en raison de la suspension des vols aériens pour cause de coronavirus. Elle vit très mal cette situation.

"Ma fille de trois ans a de l’asthme. Moi, je souffre de polyarthrite. Certains médicaments nous manquent car nous avions prévu un stock pour dix jours. Et dans le petit village dans lequel nous nous trouvons, il n’y a pas tous les médicaments dont nous avons besoin", raconte Kathy Frère, 39 ans. Elle, son mari marocain Fouad, 39 ans et deux de leurs filles, Mariam, 3 ans et Lina, 5 ans, sont coincés au Maroc, plus précisément à Guercif, rapporte Belga. Ils devaient regagner la Belgique le 21 mars.

Les inquiétudes de Kathy grossissent, d’autant qu’elle ne sait à quel moment leur rapatriement sera possible alors que cinq autres enfants du couple sont restés en Belgique. "Nous voulons rentrer le plus vite possible. Au vu de tout ce qui se passe en Belgique, je dois rentrer pour protéger mes enfants", se lamente la maman.

Au Maroc, elle vit chez ses beaux-parents dans une maison de 136 mètres carrés pour 14 habitants. "Mes beaux-parents et mon beau-frère font beaucoup pour nous. Pourtant, ce n’est pas si facile." Les enfants restés en Belgique, eux, se démerdent avec le salaire des deux aînés. Kathy leur envoie également de l’argent en cas de besoin. Le temps passe mais rien n’indique qu’ils pourront quitter le royaume dans quelques jours. Or, Fouad devra reprendre le travail le 3 avril dans une société de location de matériel pour banquets.

Depuis le 20 mars, "elle (l’ambassade belge) nous a demandé nos noms, nos prénoms et le nom de la ville dans laquelle nous séjournons. Elle nous a dit d’attendre. Juste attendre", confie Kathy. Plus rien.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact