Recherche

Fès : Le CHU Hassan II jumelé avec celui de Montpellier

© Copyright : DR

17 juin 2005 - 22h07 - Maroc - Par:

Les Centres hospitaliers universitaires Hassan II de Fès et Montpellier ont signé une convention de jumelage et de coopération en matière de santé. Paraphé par Alain Manville et Khalid Aït Taleb, respectivement directeurs des CHU de Montpellier et Fès, cet accord stipule le développement des relations d’amitié et de coopération entre les deux établissements.

En effet, la réactivation des accords de la capitale spirituelle avec la ville de Montpellier est intervenue à la suite de la visite de Hamid Chabat, président du conseil communal, à cette ville, en avril dernier, en compagnie d’autres responsables de Fès. Laquelle visite s’inscrivait dans le cadre de la création d’un partenariat euroméditerranéen. Partenariat par le biais duquel l’expertise de la ville française sera mise à la disposition de la capitale spirituelle dans différents domaines tels le transport urbain, la santé, la culture et l’assainissement solide et liquide. Hélène Mandroux, maire de Montpellier, était, à son tour, dernièrement à Fès, lors du Festival des musiques sacrées. Pour elle, « Montpellier est la capitale de la Méditerranée. Tous les Marocains qui y vivent font partie intégrante de Montpellier... Ce sont donc des montpelliérains à part entière et des acteurs de la vie économique et sociale. Et, personnellement, je me sens beaucoup plus proche de vous les Marocains que des gens qui sont du nord, les Anglo-Saxons, par exemple ».
En tout cas, il semble que c’est bien parti pour Fès. Celle-ci profitera certainement de l’expérience montpelliéraine. La coopération entre les deux CHU concernera notamment des échanges de délégations de personnels, médicaux, paramédicaux, administratifs et techniques. Il est prévu aussi des visites de spécialistes de haut niveau dans les domaines d’intérêt commun, l’acquisition d’équipements techniques et informatiques, de la documentation médicale et hospitalière, de l’expertise et l’aide à la décision concernant la modernisation des techniques de gestion hospitalière ainsi que l’organisation de journées scientifiques dans les deux villes. Pour Chabat, même le domaine universitaire ne sera pas en reste. Son souhait est d’établir un accord de partenariat avec l’université de Montpellier. D’autant plus que les échanges dans ce domaine peuvent être améliorés d’une façon significative. Fès, en tant que capitale du savoir et de la connaissance, et Montpellier, ville de 60.000 étudiants. Une chose est sûre, les élus de Fès cherchent un partenariat durable qui favorisera aussi des échanges d’enseignants et d’étudiants. Ceux de Montpellier sont conscients de l’histoire commune entre les deux villes. Ils affirment que le partenariat entre les CHU est l’expression d’une symbiose entre une grande tradition existant depuis huit siècles à Montpellier et la ville de Fès. La convention de jumelage permettra au CHU de Fès d’acquérir de nouvelles méthodes de gestion et du matériel sophistiqué.


Youness SAAD ALAMI - L’Economiste

Mots clés: Jumelage , Fès , Montpellier , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact