Recherche

Ces Français qui ont préféré rester au Maroc malgré la pandémie

© Copyright : DR

27 mars 2020 - 15h00 - Société

Tous les Français n’ont pas quitté le Maroc à l’annonce du premier cas de contamination au coronavirus. Certains ont décidé de rester et d’affronter, comme les Marocains, la pandémie du coronavirus.

Ils sont plus de 54 000 ressortissants français à élire domicile au Maroc. Le Figaro a interrogé à une consultante installée à Casablanca depuis 1995. "Ma famille est ici, même si mes parents, eux, sont toujours en France ; alors je n’envisage pas de rentrer", témoigne-t-elle. Pendant cette période de confinement décrétée par les autorités marocaines, elle "continue de se déplacer régulièrement auprès de son principal client, qui a organisé le télétravail de tous ses employés, à l’exception de son comité de direction".

Au Maroc, on retrouve aussi des établissements scolaires d’enseignement français qui accueillent plus de 37 000 élèves et emploient une grande partie de la communauté française. Garlonn Dupoirier est enseignante à l’école Gauthier de Casablanca. Et même si l’école est fermée depuis le 16 mars, l’enseignante confie travailler depuis chez elle. "il n’est pas question de rentrer, d’autant plus que, d’après les informations que j’ai, la situation est pire en France", explique-t-elle. Elle n’envisage de rentrer en France que si l’un de ses proches devait mourir, car même malade, elle ne pourrait certainement pas le voir, souligne Le Figaro, indiquant que les "Français installés au Maroc sont donc vigilants, mais assez peu inquiets".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact