La France et le Maroc décidés à renforcer leur coopération

9 septembre 2020 - 15h00 - France - Ecrit par : Bladi.net

La France, par le biais de son ambassadrice Hélène Le Gal à Rabat, a salué les efforts du royaume pour sa gestion de la crise sanitaire due au Covid-19 et affirmé par la même occasion, sa détermination à œuvrer pour le renforcement des relations d’amitié et de coopération entre les deux pays.

La France et le Maroc entretiennent des liens séculaires qui n’ont de cesse d’évoluer. Lors de son entretien vendredi, avec le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, l’ambassadrice de France à Rabat, a salué les liens humains « forts » unissant les deux pays.

Selon la diplomate française, la gestion de la crise du Covid-19 a davantage rapproché les deux pays. Hélène Le Gal en veut pour preuve que les nombreuses opérations de rapatriement dans les deux sens de plusieurs personnes bloquées à cause de la pandémie de Covid-19, souligne un communiqué de la Chambre des représentants. Mais également, à l’en croire, le Maroc jouit d’importants atouts compte tenu de sa situation géostratégique vitale. Ce qui, ajouté à la situation exceptionnelle résultant de cette pandémie, «  crée de nouvelles opportunités pour le renforcement de la coopération entre les deux pays en particulier, et entre le Maroc et l’Union européenne de manière générale  ».

Pour la responsable française qui a salué les efforts du Maroc pour le maintien de la sécurité et la stabilité en Libye et au Mali, « Nos relations avec le Maroc connaîtront un essor important dans la prochaine étape ». Par ailleurs, Hélène Le Gal, a également insisté sur «  l’importance de la consolidation de la coopération parlementaire entre les deux institutions législatives des deux pays  ».

Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a affirmé l’engagement du Maroc qui à travers sa diplomatie agissante, menée sous le leadership du Roi Mohammed VI, entend «  rétablir la paix et la stabilité en Afrique du Nord et dans la région du Sahel  », sans pour autant tenir à «  faire prévaloir le dialogue pour résoudre les différends  ».

Sujets associés : France - Diplomatie - Habib El Malki - Hélène Le Gal - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Youssef Amrani officiellement ambassadeur du Maroc auprès de l’UE

Nommé en octobre 2021 par le roi Mohammed VI au poste d’ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne, Youssef Amrani aurait reçu en cette fin d’année, l’accord des instances européennes pour démarrer sa mission.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Les MRE confrontés à un durcissement des conditions d’envoi de fonds depuis l’Europe

Face au durcissement des autorités européennes sur les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri appelle à une action diplomatique d’envergure.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères attendu au Maroc

Le sommet des pays signataire des Accords d’Abraham qui se tiendra au mois de mars pourrait connaître la participation d’Eli Cohen, le nouveau ministre israélien des Affaires étrangères.