IPTV illégale : L’itinéraire d’un Marocain à Toulouse

5 novembre 2023 - 22h00 - France - Ecrit par : S.A

Après avoir quitté son pays pour Toulouse, un Marocain continue de s’investir dans la revente d’IPTV, le business des pirates de l’audiovisuel, qui permet de regarder des milliers de chaînes pour quelques euros par mois seulement. Un « commerce » qui lui permet de poursuivre ses études en France, mais aussi d’envoyer de l’argent à sa famille.

L’histoire entre Farid* et l’IPTV, un outil offrant un large éventail de chaînes à un coût défiant toute concurrence commence en 2016 au Maroc. « J’étais dans l’informatique à cette époque. Quand tu es dans ce domaine, tout devient très facile, lâche-t-il auprès de La Dépêche du Midi. Ici, les gens sont passionnés par le foot et n’ont pas les moyens de s’abonner à toutes les chaînes. » Le royaume abriterait d’ailleurs de nombreux réseaux dédiés à l’IPTV. Pour satisfaire les fans du ballon rond, le jeune Marocain s’était assigné pour mission de leur installer des boîtiers IPTV. Auparavant, les programmes TV et de films sont retransmis par l’Internet Protocol Television. Ces programmes étaient accessibles grâce à un navigateur, une smart TV ou une box Android. Aujourd’hui, les pirates de l’audiovisuel proposent des accès à des flux piratés.

À lire : Les Marocains, bientôt privés d’IPTV ?

Farid qui s’envolera pour la France des années plus tard n’oublie pas ce business. À Toulouse, il s’y adonne à fond depuis 2022. Aujourd’hui, un code permet à l’utilisateur de télécharger une application. Après quoi, il a accès aux programmes TV et de films disponibles sur IPTV illégale. Le jeune homme débourse entre 8 et 15 euros unité pour acheter ces codes auprès d’un grossiste qu’il « ne connaît pas ». Il revend ensuite chacun pour plus de 50 euros. « Les clients arrivent en masse avec la hausse des prix des plateformes de streaming. Je reçois énormément de demandes, assure-t-il. Tous les profils s’y convertissent.70 % de mes clients, ils ont un beau salaire… »

À lire :IPTV : un Marocain derrière le plus grand réseau en Europe

Le business est florissant. « Le bénéfice, qui s’élève chaque mois à quelques centaines d’euros, me permet de poursuivre mes études tranquillement et d’envoyer de l’argent à ma famille », confie le revendeur d’accès à l’IPTVillégale.

*Prénom d’emprunt

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Télévision - Toulouse

Aller plus loin

IPTV : un Marocain derrière le plus grand réseau en Europe

Aux Pays-Bas, le procès contre Hicham O., cerveau marocain du plus vaste réseau IPTV piraté de l’Europe, aura lieu l’année prochaine. Les autres prévenus impliqués dans cette...

Les Marocains, bientôt privés d’IPTV ?

L’Europe a décidé de sévir contre l’IPTV, qui permet de regarder des milliers de chaînes pour quelques euros par mois seulement. Cette guerre, si elle est gagnée, pourrait...

IPTV au Maroc : nouvelles menaces à venir ?

Les Marocains vont-ils dire au revoir à l’IPTV ? DAZN, une entreprise de diffusion sportive en ligne, a rejoint une coalition mondiale pour lutter contre les opérations de...

Un réseau IPTV démantelé, mauvaise nouvelle pour les Marocains

Les polices allemandes et italiennes, sous le couvert d’Europol, ont démantelé un réseau italien de distributeurs d’IPTV. Une opération qui pourrait affecter les Marocains qui...

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan 2023 : voici le programme de 2M

Dans le cadre des préparatifs du ramadan 2023, la deuxième chaîne de télévision nationale, 2M, a dévoilé le programme qu’elle propose aux téléspectateurs.

Adil Rami arrive sur Amazon Prime Video

Le champion du monde 2018, Adil Rami, rejoint l’équipe de consultants d’Amazon Prime Video, où il participera à l’émission « Dimanche Soir Football », animée par Marina Lorenzo et Felix Rouah.

Après « H », Jamel Debbouze revient avec « Terminal »

Canal+ a confirmé cette semaine que la série « Terminal », projet de l’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze, suivra la lignée de la célèbre série « H » qui a connu un très gros succès au début des années 2000.

Des milliers de Marocains privés d’IPTV

Des milliers de Marocains amateurs de films, de séries et de télévision par Internet (IPTV) ont été récemment touchés par une action des forces de l’ordre européennes. Europol et le Service néerlandais d’informations et d’enquêtes fiscales (FIOD) ont...

"Terminal" : Jamel Debbouze et Ramzy Bedia réunis 25 ans après "H"

Canal+ a dévoilé la date de sortie de « Terminal – Bienvenue à l’aéroport », la sitcom produite, écrite, réalisée et interprétée par Jamel Debbouze. Une nouvelle collaboration entre la chaîne cryptée et l’humoriste franco-marocain 25 ans après la série...

Taxe musique et télévision : Les restaurateurs et cafetiers marocains se révoltent

En plein bras de fer avec le Bureau marocain du droit d’auteur (BMDA), les propriétaires de cafés et restaurants au Maroc ont décidé de porter l’affaire devant la justice. Ils réfutent les demandes de redevance émises par le BMDA, affirmant qu’elles ne...

Amel, nouvelle chroniqueuse voilée sur TPMP, ne fait pas l’unanimité

Amel, la nouvelle chroniqueuse voilée de l’émission « Touche Pas mon Poste » de Cyril Hanouna, qui a fait sa première apparition lundi, divise les téléspectateurs.

Les 10 ans du Marrakech du Rire en rediffusion sur W9

W9 passe en mode rediffusion ce jeudi à partir de 21h15, les 10 ans du Marrakech du Rire. Un programme de divertissement qui a le don de faire grimper l’audience des chaines de télévision.

Maroc : une série télévisée accusée de faire l’apologie de l’homosexualité

La série « 2 wjoh » (deux visages) aborde-t-elle l’homosexualité ? C’est en tout cas ce que semblent dénoncer de nombreux internautes sur les réseaux sociaux après la diffusion d’un extrait du teaser de la série qui sera diffusée tous les jours à 19h45...

Evincée, Salima Belabbas retrouve sa place sur RTL

Écartée de la présentation du JT de 19h sur RTL en janvier, Salima Belabbas revient en force en tant qu’animatrice de deux émissions phares de la chaîne privée.