IPTV : un Marocain derrière le plus grand réseau en Europe

20 août 2023 - 20h00 - Monde - Ecrit par : S.A

Aux Pays-Bas, le procès contre Hicham O., cerveau marocain du plus vaste réseau IPTV piraté de l’Europe, aura lieu l’année prochaine. Les autres prévenus impliqués dans cette affaire seront, eux aussi, jugés, mais séparément.

Hicham O., 30 ans, gestionnaire et actionnaire de Globe Datacenter et Satellite Wholesale BV à Almere, deux entreprises visées par les perquisitions, figure parmi les quatre personnes arrêtées par les autorités néerlandaises en mai dernier, rapportent Le Desk et 1almere.nl. Considéré comme un acteur clé dans l’opération criminelle IPTV, il est accusé d’avoir blanchi plus de 17,5 millions d’euros. À l’issue de l’audience qui a eu lieu cette semaine, la justice néerlandaise a refusé toutes les demandes de liberté sous caution que le conseil du prévenu a formulées en raison de « problèmes mentaux ». Les juges ont motivé leur décision par des soupçons de fuite au Maroc, révélés par les conversations interceptées avec sa famille et ses complices présumés.

À lire : Un réseau IPTV démantelé, mauvaise nouvelle pour les Marocains

Selon le procureur, son souhait serait de relancer au Maroc l’activité IPTV qui lui permettrait de réaliser un chiffre d’affaires mensuel d’un demi-million d’euros, dont 200 000 euros de bénéfices nets pour recommencer à gagner de l’argent, afin de subvenir aux besoins de sa famille. Le procès complet contre le maroco-néerlandais a été fixé à l’année prochaine. Également impliqués dans cette affaire, d’autres prévenus sont jugés séparément.

À lire :Des milliers de Marocains privés d’IPTV

Le réseau de Hicham O. est l’un des plus grands réseaux d’IPTV d’Europe qui offrait ses services à d’innombrables vendeurs IPTV plus petits, qui ont servi plus d’un million d’abonnés. Après son démantèlement, les clients « ont eu droit à des écrans noirs sans préavis », plus de 1200 serveurs étant mis hors ligne.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pays-Bas - Droits et Justice - Procès - MRE

Aller plus loin

Un réseau IPTV démantelé, mauvaise nouvelle pour les Marocains

Les polices allemandes et italiennes, sous le couvert d’Europol, ont démantelé un réseau italien de distributeurs d’IPTV. Une opération qui pourrait affecter les Marocains qui...

Les Marocains, bientôt privés d’IPTV ?

L’Europe a décidé de sévir contre l’IPTV, qui permet de regarder des milliers de chaînes pour quelques euros par mois seulement. Cette guerre, si elle est gagnée, pourrait...

IPTV au Maroc : nouvelles menaces à venir ?

Les Marocains vont-ils dire au revoir à l’IPTV ? DAZN, une entreprise de diffusion sportive en ligne, a rejoint une coalition mondiale pour lutter contre les opérations de...

IPTV illégale : L’itinéraire d’un Marocain à Toulouse

Après avoir quitté son pays pour Toulouse, un Marocain continue de s’investir dans la revente d’IPTV, le business des pirates de l’audiovisuel, qui permet de regarder des...

Ces articles devraient vous intéresser :

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Royal Air Maroc veut renforcer ses vols vers les pays où résident les MRE

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a décidé de renforcer, cet été, ses vols vers les pays où vivent les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Prix des billets de bateau : le ministère confirme une baisse pour les MRE

L’augmentation du prix des billets de ferry entre le Maroc et l’Espagne suscite l’inquiétude parmi les Marocains résidant à l’étranger (MRE), nombreux à se rendre cette année au Maroc pour voir leurs proches. Le ministre marocain du Transport et de la...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).