Le prince Moulay Hicham condamne la mort du journaliste Jamal Khashoggi

8 octobre 2018 - 12h40 - Ecrit par : Bladi.net

C’est encore une fois sur Twitter que le prince Moulay Hicham, cousin du roi Mohammed VI, a décidé de réagir pour évoquer la mort du journaliste saoudien Jamal Khashoggi en Turquie.

Ce journaliste, qui aurait été torturé avant d’être tué au consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul était l’un des amis de Moulay Hicham, comme il l’écrit lui-même sur le site de microblogging.

« Les premières informations indiquent qu’il a été torturé et tué par ses compatriotes au consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul. Si ces informations sont vraies, nous serons face à un assassinat politique sur le territoire saoudien », écrit Moulay Hicham qui précise que « cela constitue une violation du droit international et des droits de l’homme et des principes de la religion islamique ».

Pour Moulay Hicham, les autorités saoudiennes doivent traduire les auteurs présumés en justice sinon le pays « sera responsable de cet acte irresponsable et imprudent ».

Jamal Khashoggi ne serait jamais ressorti du consulat saoudien après être venu y accomplir des démarches administratives.

Tags : Arabie saoudite - Moulay Hicham - Turquie

Aller plus loin

Rabat : sit-in contre « l’assassinat » de la journaliste Shirine Abou Aqleh

Des militants associatifs et des journalistes se sont réunis, mercredi après-midi devant l’ambassade de la Palestine de Rabat, pour protester contre « l’assassinat » de la...

Nous vous recommandons

Combien coûte la Mercedes de Munir El Haddadi ?

Munir El Haddadi s’est rendu récemment chez son coiffeur dans un véhicule haut de gamme de marque Mercedes, d’une valeur estimée à 230 000 euros. Une photo de lui au volant de la voiture est devenue virale sur les réseaux...

Le Canada rouvre ses frontières aux voyageurs vaccinés, les Marocains exclus

Le Canada a décidé de rouvrir ses frontières aux voyageurs vaccinés à l’exception des Marocains et des Indiens, à partir de demain mardi 7 septembre.

Maroc : le pass vaccinal n’est pas une autorisation de déplacement entre les villes en soirée

Depuis vendredi dernier, de nouvelles mesures sont entrées en vigueur au Maroc, suite à l’apparition de nombreux foyers de contamination. Mais les Marocains ne font pas tous une meilleure lecture des nouvelles restrictions. C’est le cas du pass vaccinal...

Le Maroc veut acheter deux frégates italiennes

Le Maroc s’active pour l’acquisition de deux frégates italiennes de type Fremm avec des capacités exceptionnelles de lutte anti-sous-marine. De quoi renforcer son armement.

Voici la date de l’Aïd Al-Fitr au Maroc

Le Centre international d’astronomie vient d’annoncer que le Maroc ainsi que la plupart des pays musulmans célébreront l’Aïd Al-Fitr le lundi 2 mai 2022.

L’Espagne augmente ses ventes d’énergie au Maroc, en pleine crise avec l’Algérie

Les exportations d’électricité de l’Espagne vers le Maroc via l’interconnexion sous-marine dans le détroit de Gibraltar ont grimpé en mai, en pleine crise entre l’Espagne et l’Algérie.

En pleine crise, Marrakech veut acheter des voitures de luxe

La mairie de Marrakech, dirigée par Fatima-Zahra Mansouri, a décidé de louer 10 voitures de luxe pour un montant de plus 2 millions de dirhams. Cette décision soulève déjà de vives critiques.

Vahid Halilhodzic au cœur d’une nouvelle polémique

Bien que le Maroc se soit qualifié pour le Mondial 2022, le sélectionneur des Lions de l’Atlas Vahid Halilhodzic continue d’essuyer des critiques de la part de bon nombre de supporters qui lui reprochent les performances peu satisfaisantes de l’équipe...

Automobile : le Maroc se dote d’une usine de fabrication de batterie électrique

Le Maroc va bientôt accueillir sa première unité industrielle dédiée à la fabrication de composantes des batteries électriques. Elle sera construite par la Marocaine Industrielle des Batteries (MARIBAT) à...

Maroc : appel à une réforme du code de la famille

L’Association démocratique des femmes du Maroc (ADFM) plaide pour une relecture profonde du Code de la famille afin de renforcer l’arsenal juridique visant à mieux garantir les droits des femmes.