Recherche

Les MRE d’Italie manifestent à Rabat et appellent le roi Mohammed VI au secours

Photo : Hespress

30 juin 2020 - 16h00 - Marocains du monde

Bloqués au Maroc depuis plus de trois mois en raison de la crise sanitaire liée au covid-19, les Marocains résidant en Italie ont organisé, lundi 29 juin, un sit-in devant le siège du Parlement à Rabat pour exiger leur rapatriement. Ils ont appelé le roi Mohammed VI à leur "venir en aide".

Avec le soutien d’autres MRE résidant dans d’autres pays européens, ils étaient une cinquantaine ces Marocains résidant en Italie à manifester, lundi. Ils sont las de rester bloqués au Maroc depuis plus de trois mois sans savoir à quel moment leur rapatriement serait possible. Selon Omar, coordinateur de la manifestation, 8000 MRE d’Italie se retrouvent bloqués au Maroc. "On a vu que le gouvernement préparait l’opération Marhaba pour l’accueil des MRE mais rien n’a été communiqué pour la sortie de ceux qui sont bloqués ici. C’est une grande contradiction", s’est-il indigné.

"Nous étions à peu près 13 000 personnes au début. Des voyages de retour exceptionnels ont été organisés en coordination entre les différentes ambassades et consulats étrangers et le ministère des Affaires étrangères mais ces voyages par bateau ne sont pas suffisants et surtout, ne concernent pas principalement les Marocains. Ils ont permis surtout aux ressortissants étrangers de pouvoir rentrer et seuls quelques places restantes ont été accordées aux Marocains, pas plus 30 ou 40 places", a-t-il confié à Hespress.

"À ce jour, cela va faire 4 mois qu’on est bloqués, nous n’avons pas d’information et les gens vivent dans des conditions éprouvantes et sérieuses, a expliqué Omar. Il y a des femmes enceintes, des personnes n’ayant plus de médicament pour leurs maladies chroniques, des familles sont séparées, leurs enfants sont en Italie, certaines personnes sont sans abris et n’ont plus de quoi vivre ici et veulent toutes retourner là où elles vivent".

"Certaines personnes, à cause de cette situation ont été licenciées. Nous allons tous trouver au moins 5000 à 6000 euros de frais à payer qui nous attendent, à cause des crédits, du loyer et différentes charges qui se sont accumulées", déplore-t-il. Face à la situation, les MRE résidant en Italie sollicitent "l’intervention du roi Mohammed VI pour leur "venir en aide".

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact