Elles touchent le jackpot en piratant la plateforme d’une loterie électronique

1er février 2021 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : K.B

Deux femmes et un agent commercial, poursuivis pour fraude, escroquerie et atteinte au système automatisé de traitement de données, ont été déférés devant le Parquet général de Rabat. Les mis en cause sont parvenus à pirater le système informatique d’une société de loterie électronique.

Expertes en informatique, les deux femmes, âgées de 37 et 44 ans, ont récolté pas moins de 660 000 dirhams, mais de manière illégale. Leur modus operandi ? Les deux hackers multipliaient les mises sur une multitude de comptes électroniques, dont certains sont déjà ouverts sur la plateforme, en se servant de données de cartes internationales soupçonnées d’être piratées.

L’enquête préliminaire, conduite par la police judiciaire en collaboration avec des agents de la cybercriminalité, a permis de remonter la filière du réseau de piratage constitué de 2 femmes et d’un agent commercial. En vraie passionnée des jeux de hasard, la suspecte principale ne gardait qu’une partie de l’argent sur son compte personnel.

Les 3 mis en cause ont été placés en détention provisoire, en attendant la fin de l’enquête judiciaire ouverte sous la supervision du Parquet général, afin de déterminer les ramifications du réseau de piratage.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Piratage

Aller plus loin

Le hacker qui a arnaqué Royal Air Maroc condamné

Le hacker qui exploitait l’expertise informatique de son complice pour arnaquer Royal Air Maroc (RAM) et d’autres sociétés commerciales avec les codes piratés de cartes...

Quatre individus jugés pour escroquerie financière et piratage de cartes de paiement

Quatre personnes ont été déférées, en fin de semaine dernière, devant le parquet par la police judiciaire de Rabat. Elles seraient impliquées dans une affaire d’escroquerie, de...

Des hackers marocains sèment la terreur en Espagne

Un groupe de 4 hackers, dont 3 d’origine marocaine, opérant à partir de Nador, ont été interpellés par la Guardia civil, suite à des plaintes de plusieurs citoyens espagnols.

Maroc : des hackers s’emparent de plus d’un million de dirhams

Trois individus, âgés de 20 à 23 ans, ont été déférés, mercredi devant le parquet général de Meknès, pour leur implication présumée dans un réseau criminel spécialisé dans...

Ces articles devraient vous intéresser :