Des manifestations anti-chicha et anti-prostitution à Tanger

22 avril 2016 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Plusieurs manifestations se sont déroulées ces derniers jours à Tanger qui ont ciblé les « odeurs » des bars à chicha et la montée inquiétante de la prostitution.

La dernière en date a eu lieu cette semaine sur la place Nejma, rapporte le journal Al Akhbar, durant laquelle les protestataires se sont insurgés contre « les odeurs infectes » qui se propagent dans leur quartier et la « clientèle douteuse » qui se rend dans ces lieux.

Pour les manifestants, la plupart de ces établissements de nuit, que ce soit des restaurants ou des bars à chicha bénéficient d’autorisations douteuses et illégales et les autorités locales doivent donc réagir pour stopper cette pollution nocturne.

ils ont également pointé du doigt la montée de la prostitution surtout que ces bars et restaurants en tirent un bénéfice substantiel, affirme la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Manifestation - Tanger - Prostitution Maroc

Aller plus loin

Les discothèques de la corniche de Tanger en cours de démolition

Les autorités locales de la ville de Tanger avaient donné jusqu’au 15 novembre dernier aux gérants des discothèques et des cabarets de la corniche pour plier bagage avant le...

Les boites de nuit de la corniche de Tanger vont être détruites

Les gérants des boites de nuit installées sur la corniche de Tanger ont jusqu’au 15 novembre prochain, dernier délai, pour plier bagage et laisser place aux engins de travaux...

Le projet de loi interdisant la chicha au Maroc abandonné

Quinze jours après avoir proposé un projet de loi interdisant les chichas au Maroc, le groupe du Parti de la Justice et du Développement (PJD - Pouvoir) a décidé de faire...

Des arrestations pour prostitution à Marrakech

La gendarmerie royale a opéré une descente dans une luxueuse villa située à Marrakech et qui a été transformée en boite de nuit clandestine. Quatorze personnes, dont six jeunes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.