Recherche

Chasse au narguilé à Meknès

20 septembre 2017 - 13h40 - Société

La ville de Meknès part à la chasse au narguilé et à la chicha. Des dizaines de cafés ont été fermés et sans doute d’autres à venir.

D’après le journal l’Economiste, le maire de la ville Abdallah Bouanou vient d’ordonner la fermeture d’une centaine de cafés-chicha dont la plupart sont situés dans le quartier Hamria au centre-ville.

Cette décision survient après les plaintes d’associations de parents d’élèves qui ont appelé les autorités locales à réagir. Résultat : le retrait des licences et des autorisations pour les cafés proposant la chicha.

En 2016, la Parti de la Justice et du Développement (dont est issu l’actuel maire de Meknès) avait proposé une loi interdisant la chicha au Maroc et l’importation des produits dérivés (tabac, mélasse..), avant de faire machine arrière suite aux pressions exercées par certains partis de la majorité de l’époque et des acteurs économiques gravitant autour du secteur.

Un avis ? un commentaire?

Bladi.net

Bladi.net - 2017 - Archives - A Propos - Contact