Recherche

Des voyageurs dénoncent le non-respect des mesures préventives et l’augmentation des coûts du transport

© Copyright : DR

31 octobre 2020 - 19h30 - Société

La Fédération marocaine des droits du Consommateur a constaté cette semaine le non-respect des mesures préventives et l’augmentation des frais de transport par les voyagistes routiers de Casablanca-Settat.

À l’occasion de l’Aïd Mawlid Ennabaoui, journée d’affluence de voyageurs par excellence dans plusieurs gares routières, le constat est désolant. Selon Bouazza Kharrati, président de La Fédération marocaine des droits du consommateur, les mesures restrictives imposées par les autorités compétentes pour contrer le Covid-19 ne sont pas respectées au niveau de certaines gares. Cette situation a engendré l’encombrement des gares routières, premier facteur de propagation du virus.

À l’en croire, en plus du non-respect de ces mesures, les voyagistes ont augmenté les prix des tickets de voyage. « Combien de temps cette anomalie continuera-t-elle ? En plus de vider les poches des consommateurs, elle est le vecteur par excellence de la propagation de l’épidémie du coronavirus ? » s’est interrogée la fédération marocaine des droits du consommateur.

Selon Hespress, des passagers ont dénoncé, il y a quelques jours de nombreux bus de transport qui dépassent largement la limite de capacité fixée à 75% par les autorités. Certains ont même évoqué leur crainte par rapport à une éventuelle transmission de l’infection du coronavirus à cause du non-respect de la distanciation dans ces véhicules de transport en commun dans la région de Casablanca-Settat, épicentre du coronavirus au Maroc.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Transport en commun , Prix , Casablanca

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact