Recherche

Le Maroc a acheté des voix pour avoir la coupe du monde 1998

© Copyright : DR

16 mars 2016 - 15h20 - Sport

Des pots-de-vin ont été versés par le Maroc au président de la Concacaf en 1992 pour acheter sa voix lors de l’attribution de la Coupe du monde 1998.

Ce sont des documents juridiques révélés hier par la FIFA et cités par le site Slate qui confirment que le Maroc a corrompu pour tenter d’organiser la Coupe du monde.

« Il apparaît désormais que plusieurs membres du comité exécutif de la Fifa ont abusé de leur position et vendu leur vote en de multiples occasions, écrit la FIFA. [...] L’accusé Jack Warner [...] a organisé un paiement de 10 millions de dollars en échange de votes du comité exécutif concernant l’organisation de la Coupe du monde 2010. Ce système prolongeait le vote acheté de Warner en 1992 en faveur de l’organisation de la Coupe du monde 1998 au Maroc, quand il avait accepté un pot-de-vin du comité d’organisation marocain en échange de sa voix. »

C’est l’ancien secrétaire général de la Concacaf, Chuck Blazer, qui avoué avoir reçu de l’argent de la part d’un pays souhaitant organiser la Coupe du monde 1998. A l’époque, il n’avait pas accusé nommément le Maroc, mais comm le note Slate, le résumé des charges retenues pas la justice américaine cite le royaume.

« Une fois au Maroc, Blazer était présent quand un représentant de la candidature marocaine a offert un pot-de-vin au co-conspirateur #1 en échange de sa promesse de voter pour le Maroc lors du comité exécutif désignant l’organisateur du Mondial 1998. Le co-conspirateur #1 a accepté l’offre. »

Lors de l’éclatement du scandale l’année dernière, le Maroc avait démenti catégoriquement avoir versé des pots-de-vin pour pour acheter des voix de certains votants.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact