Maroc : 480 kilos de drogue découverts dans un camion de transport international

6 août 2018 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

480 kilos de haschich ont été découverts vendredi soir au port Tanger-Med par les agents de la police en coordination avec les services de la douane.

La drogue se trouvait à bord d’un camion de transport international immatriculé au Maroc, fait savoir la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

« La fouille du véhicule qui s’apprêtait à quitter le territoire national par voie maritime vers l’Europe et qui transportait une cargaison de légumes, a permis de saisir la quantité de drogues dissimulée sous forme de plaques dans des réservoirs de carburant et d’appréhender le conducteur du camion, un Marocain âgé de 39 ans », indique-t-on.

Le suspect a été placé en garde à vue en attendant sa présentation devant le juge.

Le même jour, les douaniers ont saisi 135 kilos de résine de cannabis dans le réservoir de carburant d’un bus immatriculé en France et qui s’apprêtait à quitter Tanger-Med pour la Belgique.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Tanger Med - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Police marocaine - Douane marocaine - Cannabis

Aller plus loin

Saisie record de drogue à Assilah

Une tentative de trafic de 800 kilos de drogue a été avortée par une patrouille relevant de la compagnie de la gendarmerie maritime d’Assilah.

Ces articles devraient vous intéresser :

Dédouanement de voiture pour les MRE : quelles pièces fournir ?

Les Marocains Résidant à l’Étranger qui remplissent les conditions pour bénéficier de l’abattement de 90 % dans le cadre d’un dédouanement de véhicule doivent fournir plusieurs pièces justificatives.

Voici le guide fiscal 2023 des MRE (douane)

La Direction Générale des Impôts (DGI) vient de dévoiler son guide fiscal pour l’année 2023 à destination des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Tanger Med se dote d’un ambitieux plan d’expansion

Tanger Med ambitionne de changer de dimension. Le hub logistique mondial prévoit d’investir près de 7 milliards de dirhams notamment pour l’extension de la capacité de son terminal passagers et camions et la modernisation de sa zone d’importations.

MRE : du changement pour les voitures à la douane

En vue de fluidifier le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) durant l’opération Marhaba 2024, l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a mis en place de nouvelles mesures de facilitation. Ces dispositions visent à simplifier...

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Tanger Med : venus aider pour le séisme, des MRE se plaignent de « bakchich »

Le passage de Tanger Med, l’immense complexe industrialo-portuaire du nord du Maroc, relève d’un parcours de combattant pour les convois humanitaires. De quoi agacer les personnes ou associations venues apporter leur aide aux victimes du puissant et...

Tanger Med : Un recrutement qui fait polémique

Zineb Simou, la parlementaire du parti Rassemblement national des Indépendants (RNI), a interpellé le gouvernement d’Aziz Akhannouch sur un recrutement au port de Tanger Med jugé exclusif.

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...

Maroc : Le secteur de la franchise en danger de mort

La fermeture en série des franchises dans les grandes villes du Maroc inquiète Mohamed el Fane, le président de la Fédération marocaine de la franchise (FMF). Il appelle l’État à soutenir ce secteur qui se meurt.