Maroc-Espagne : Ces drames qui unissent

3 mai 2005 - 09h40 - Ecrit par :

Le bâtiment de la Coupole au parc de la Ligue arabe de Casablanca abritera, à partir du 13 mai, une exposition de peintures et d’installations d’artistes espagnols. Ces derniers sont venus manifester leur solidarité avec les victimes du 16 mai.

Les attentats du 11 mars en Espagne ont marqué le début d’une campagne de solidarité inégalée entre le Maroc et l’Espagne. Ces évènements ont donné naissance à une opération de soutien qui a été lancée par le Maroc.
Pour rappel, un groupe de 12 intellectuels, artistes et journalistes marocains s’était déplacé en juillet dernier à Madrid et avait transporté 191 cubes de peinture réalisés par des étudiants des écoles d’art du Maroc. Ces cubes avaient fait l’objet d’une installation à la gare d’Atosha, lieu des attentats terroristes. Pendant trois jours, du 9 au 11 juillet 2004, le groupe a manifesté son soutien aux parents des victimes.
À cette occasion, un manifeste de condamnation du terrorisme a même été rédigé par l’écrivain et poète marocain Abdelatif Laâbi. Ce manifeste a été lu publiquement le 11 juillet à Atosha. L’événement a eu un tel impact en Espagne, que la société civile espagnole a voulu donner suite à cela.
Le comité d’appui espagnol dirigé par la coordinatrice du groupe, Carmen Romero, a décidé de mener une action similaire dans la perspective de la continuité. Une trentaine de personnalités espagnoles viendront le 13 mai à Casablanca pour exprimer leur soutien aux victimes des attentats du 16 mai. Au programme, une exposition d’artistes peintres espagnols. Cette exposition aura lieu au bâtiment de la coupole au parc de la Ligue arabe à Casablanca. Ce sera l’occasion de revoir les cubes et les peintures qui ont été réalisés en Espagne en juillet dernier.
L’exposition sera inaugurée le vendredi 13 mai courant. Parmi la délégation espagnole, on compte des acteurs de la société civile, mais aussi des artistes engagés tels que José Luis Fajardo, Paz Santos ainsi que le musicologue Eduardo Paniagua et le directeur général de la télévision espagnole, TVE, Manuel Perrez Extremeras, pour ne citer que ceux-lâ. Cette exposition sera parrainée par l’Institut Cervantès de Casablanca.
Pour donner le coup d’envoi de cette exposition, un dîner-débat sera organisé le même soir du 13 mai. Ce débat compte ouvrir la discussion sur la façon avec laquelle ces composantes des sociétés civiles marocaine et espagnole pourront donner suite à cette initiative. Selon Nourredine El Atlassi, le coordinateur marocain de cet événement : « il faudrait arriver à créer une association de solidarité pour inscrire cette manifestation dans un cadre adéquat ». L’idée serait, d’après les organisateurs, d’instituer cette initiative. Ce débat sera aussi l’occasion de discuter du rôle de la société civile pour dynamiser la déclaration de Barcelone adoptée lors de la conférence euro-méditerranéenne en novembre 1995.
Une manière de donner un élan supplémentaire aux relations maroco-espagnoles à travers la durabilité de cette initiative. Un genre d’initiative qu’il faudrait multiplier.

Qods Chabâa - Aujourd’hui le Maroc
http://www.aujourdhui.ma/culture-details35252.html

Tags : Casablanca - Terrorisme - Exposition - Attentats de Casablanca

Nous vous recommandons

L’homme à l’origine de la majorité incendies de forêt au Maroc

Ces dernières semaines ont été marquées par des incendies enregistrés dans plusieurs forêts situées dans le Nord du Maroc. Selon des experts, ces feux sont en grande partie provoqués par l’homme.

La famille de Saad, un Marocain de 13 ans, désespérément à sa recherche

Les parents de Saad, un jeune Marocain de 13 ans, porté disparu alors qu’il tentait de rejoindre Ceuta, sont désespérément à sa recherche depuis le 5 août dernier.

Tanger : arrestation d’un Français recherché pour tentative de meurtre

Un ressortissant français âgé de 30 ans a été arrêté mardi matin, par les éléments de la police de Tanger. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis en France dans une affaire de tentative d’homicide volontaire lié à un réseau criminel...

Le Maroc va échanger ses données fiscales avec l’OCDE dès 2022

Le Maroc va commencer à échanger ses données fiscales avec l’OCDE à partir de l’année prochaine. La mesure fait suite à l’accord signé début juillet sur un impôt mondial minimum de 15 %.

Tanger : arrestation d’un Marocain de France avec 75 000  euros

Un Marocain résidant à l’étranger (MRE) a été arrêté samedi par les éléments de la douane opérant au port Tanger Med. Il avait en sa possession une importante somme d’argent en dirhams et en devises étrangères, qu’il tentait d’introduire frauduleusement sur le...

Voici le classement du passeport marocain en 2021

Le passeport marocain s’est positionné à la 85ᵉ place sur 116 pays, selon le dernier classement établi par Henley Passport Index, un outil de référence standard lors de l’évaluation du classement du document de...

Le Maroc ne demandera pas non plus de PCR à la sortie du territoire

Le Maroc a annulé, mardi 17 mai, l’obligation du test PCR pour entrer sur son territoire. Il n’exige pas non plus de PCR pour le quitter.

Les joueurs musulmans de l’Euro autorisés à retirer les bières des sponsors

L’UEFA, organisateur du championnat d’Europe de football, accepte d’enlever les bouteilles de bière des sponsors devant les joueurs musulmans sur le pupitre pendant les conférences de presse s’ils en font la...

« La Gazelle d’Or », chère au couple Chirac, en vente

Le mythique hôtel La Gazelle d’Or à Taroudant, très cher à l’ancien président français Jacques Chirac, sera finalement mis en vente judiciaire le 22 mai prochain.

Maroc : mauvaise surprise dans les stations-service

Les prix des carburants vendus dans les stations-service au Maroc sont repartis à la hausse dimanche, le litre de gasoil repassant au-dessus du seuil symbolique de 13DH.