Maroc : peine de mort pour un pédophile

24 novembre 2020 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : K.B

Un homme âgé de 63 ans, reconnu coupable du viol et de l’assassinat d’un garçon de 12 ans à El Hajeb, a été condamné à la peine capitale par la chambre criminelle près le tribunal de première instance de Meknès.

Le père de 6 enfants, contraint en outre de verser aux ayants droit une indemnité forfaitaire de 100 000 dirhams, avait perpétré son crime dans une ferme agricole de la coopérative Al Atlas à El Hajeb. Le corps du petit garçon, né en 2008, avait été découvert par le propriétaire de la ferme au fond d’un puits.

L’enfant, victime d’un traumatisme crânien, avait été agressé sexuellement avant d’être sauvagement assassiné et jeté à l’intérieur du puits. Son vélo se trouvait encore à proximité du lieu du crime, poursuit la même source.

L’application de la peine de mort pour les pédophiles a fait l’objet de plusieurs débats au Maroc suite au viol et meurtre du petit Adnane à Tanger. Lors d’une intervention, la présidente du Conseil national des droits de l’homme avait défendu l’abolition de la peine capitale, précisant que "le droit à la vie est le droit premier de tout être humain. La loi protège ce droit".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : El Hajeb - Peine de mort - Pédophilie

Aller plus loin

Fès : il tue son compagnon de cellule pour un cendrier en plastique

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Fès a condamné un détenu, incarcéré à la prison de Bourkaiz à Fès à 15 ans de réclusion criminelle. Il aurait tué son compagnon de...

Maroc : le pédophile koweitien a acheté sa liberté 500 000 dirhams

L’affaire du pédophile koweïtien, qui s’est enfui du Maroc au lendemain de sa libération conditionnelle par la justice, continue de susciter la polémique.

Marrakech : un homme condamné à 2 ans de prison pour pédophilie

La chambre criminelle près la Cour d’appel de Marrakech a condamné un quinquagénaire à deux ans de prison ferme pour avoir abusé sexuellement d’une fillette de huit ans.

Maroc : doit-on appliquer la peine de mort aux pédophiles et violeurs ?

Le viol et le meurtre du jeune Adnane à Tanger a poussé de nombreux Marocains à exiger que la justice applique la peine de mort à la personne qui serait reconnue coupable de ce...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaidoyer pour l’abolition de la peine de mort au Maroc

La lutte contre l’abolition de la peine capitale est toujours d’actualité au Maroc. En témoigne la récente participation des réseaux et militants marocains contre la peine de mort, à la 8ᵉ édition du congrès mondial qui s’est tenu à Berlin du 18 au 25...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.