Maroc, 5è réserve africaine en or

16 mars 2016 - 12h40 - Economie - Ecrit par : Bladi.net

Le Maroc fait partie du top 5 africain des pays disposant le plus de réserves en or, d’après un classement publié la semaine dernière par le Conseil mondial de l’or.

Avec 22 tonnes de réserves en or, le Maroc arrive loin derrière l’Algérie, premier pays africain avec 173,6 tonnes d’or. Viennent ensuite l’Afrique du sud avec 125 tonnes, la Libye 116 tonnes et enfin l’Egypte qui dispose d’un peu plus de 75 tonnes d’or.

Au niveau mondial, pas de surprise puisque ce sont les Etats-Unis qui occupent la première place avec 8133 tonnes d’or, suivis de l’Allemagne 3381 tonnes et enfin l’Italie avec 2451 tonnes d’or.

A noter qu’en réalité, c’est le Fonds monétaire international avec ses 2814 tonnes qui prend la troisième place devant les Italiens.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : FMI - Classement

Aller plus loin

Les réserves d’or du Maroc occupent la 5ᵉ place en Afrique

Les réserves d’or marocaines sont estimées à 22,12 tonnes métriques, selon la base de données allemande Statistica.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Le FMI va accorder un important prêt au Maroc

Le Fonds monétaire international (FMI) s’apprête à débloquer, à partir du nouveau fonds fiduciaire pour la résilience et la durabilité, un énorme prêt au Maroc, afin de renforcer la résistance du pays aux catastrophes liées au climat.

Le Maroc va recourir au FMI pour renforcer ses réserves de change

Face à la détérioration de sa position extérieure, le Maroc sollicitera le soutien du Fonds monétaire international (FMI) pour renforcer ses réserves de change, selon Fitch Solutions.

Maroc : une croissance presque nulle en 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour le Maroc. Cette année, elle ressort à 0,8 % et devrait passer à 3,6 % en 2023, puis rebondir à 3,4 en 2024.

Le FMI confirme l’éligibilité du Maroc à une ligne de crédit

Le Maroc a entamé des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) sur une nouvelle ligne de précaution et de liquidité (LPL), a annoncé, vendredi, le représentant de l’institution financière au royaume, Roberto Cardarelli.