Flexibilité du dirham : le Maroc franchit une nouvelle étape

25 avril 2024 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Nadia Fettah, ministre de l’Économie et des finances, salue la réforme en cours du régime de change marocain, affirmant qu’une étape importante est en train d’être franchie pour améliorer la flexibilité du dirham.

« En partenariat avec le FMI, nous suivons de près l’évolution de chaque étape du processus de flottement du dirham », a déclaré Nadia Fettah au micro de la chaîne Sky News Arabia, en marge des réunions du FMI et de la Banque mondiale, tenues du 15 au 20 avril à Washington. L’argentière nationale a ajouté que la bande de fluctuation est actuellement limitée à 5 % et qu’elle n’a pas « besoin d’une intervention de la banque centrale ».

Nadia Fettah a félicité les autorités marocaines pour la réforme en cours du régime de change marocain, soulignant la nécessité de « préserver les équilibres macro-économiques » et de « sortir des crises successives ». « Le wali de Bank Al-Maghrib pense que nous avons atteint une phase qui nous permet d’avancer dans cette réforme », a-t-elle indiqué.

À lire : Le Maroc prêt pour la flexibilité du dirham

La ministre a en outre relevé la résilience de l’économie marocaine face aux différentes crises et à la sécheresse. Le PIB du royaume a enregistré une croissance de près de 3,2 % en 2023 contre 1,2 % en 2022. Une croissance de 3,4 % est attendue cette année, alors que la Loi de finances 2024 a fait des projections de croissance de 3,7 %, détaille la responsable.

Nadia Fettah a par ailleurs annoncé, au sujet du gazoduc entre le Nigeria et le Maroc, que « le projet va entamer en décembre prochain une nouvelle phase pour, cette fois-ci, approfondir l’analyse, déterminer le coût et proposer des solutions de financement ». D’une longueur de 5 600 kilomètres, ce gazoduc devrait avoir une capacité de 30 à 40 milliards de mètres cubes.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : FMI - Banque mondiale - Ministère de l’Economie et des Finances - Nadia Fettah Alaoui - Flexibilité du dirham

Aller plus loin

Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Le Maroc ne compte pas modifier pour le moment sa bande de change de devise, a affirmé la ministre des Finances Nadia Fettah Alaoui lundi. Depuis 2018, le Royaume a entrepris...

Le dirham se renforce fortement face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,78% face à l’euro et s’est dépréciée de 1,31% vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 avril. C’est ce...

Le Maroc dit non à la flexibilité du dirham

Le gouverneur de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, est toujours contre la flexibilisation des changes. Il n’approuve pas un nouvel élargissement des bandes de...

Le Maroc prêt pour la flexibilité du dirham

Bank Al-Maghrib (BAM) est bien placée pour amorcer la transition vers un dirham flottant. C’est ce qu’affirme le récent rapport de Capital Economics, une société de recherche...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : investissements publics records en 2024

L’investissement public au Maroc devrait s’élever à 335 milliards de dirhams (MMDH) l’année prochaine, d’après la note de présentation du Projet de loi de finances (PLF) 2024. Un effort qui contribuera à améliorer les conditions de vie des populations.

Le Maroc va injecter 150 milliards de dirhams dans le Fonds Mohammed VI pour l’investissement

Lancé en 2020 sur instruction royale, le Fonds Mohammed VI pour l’investissement sera renforcé pour le financement de certains grands projets, selon le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des Politiques...

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Google crée la panique au Maroc en dévaluant le dirham par rapport à l’euro

Certaines plateformes de conversion sur Google ont semblé indiquer mercredi une forte dépréciation du dirham par rapport à l’euro, suscitant une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Il n’en est rien, rassure Bank Al-Maghrib qui affirme que la...

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Le FMI confirme un prêt pour le Maroc

Le Maroc bénéficiera d’un prêt de 1,3 milliard de dollars du Fonds monétaire international (FMI) pour soutenir sa transition écologique et renforcer sa résilience face aux catastrophes naturelles.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : la réforme des retraites divise

La réforme des retraites donne du fil à retordre à l’Exécutif marocain. De leur côté, les syndicats s’inquiètent de sa mise œuvre dans un contexte économique marqué par l’inflation, exprimant des craintes quant à l’avenir des retraités.

Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Le Maroc ne compte pas modifier pour le moment sa bande de change de devise, a affirmé la ministre des Finances Nadia Fettah Alaoui lundi. Depuis 2018, le Royaume a entrepris des réformes graduelles du marché des changes mais n’a apporté aucun...