Le Maroc dit non à la flexibilité du dirham

22 décembre 2021 - 23h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le gouverneur de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, est toujours contre la flexibilisation des changes. Il n’approuve pas un nouvel élargissement des bandes de fluctuations, ceci en dépit des dernières recommandations du FMI.

Abdellatif Jouahri estime qu’il n’est pas opportun de réaliser un nouvel élargissement de la bande de fluctuation du dirham, malgré l’insistance du FMI. « Nous avons défendu notre point de vue et nous leur avons dit qu’il nous appartenait de décider du bon timing. Nous ne nous sentons pas prêts, bien que techniquement tout soit en place », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse tenue mardi à l’issue de la dernière réunion de l’année du conseil d’administration de BAM.

À lire : Flexibilité du dirham : le Maroc passe à l’étape supérieure

Selon le gouverneur de la banque centrale, l’accélération de la réforme préconisée par le FMI dans le contexte actuel marqué par la crise sanitaire, laisse planer des incertitudes et risque de peser sur le budget de l’État. « Si nous passons à la deuxième étape, ce n’est pas un élargissement de la bande que nous allons opérer, mais nous allons commencer à abandonner l’ancrage du panier de devises et irons vers le ciblage de l’inflation. Le nouvel ancrage sera le taux directeur et la politique monétaire », explique-t-il, soulignant que « les conséquences seraient plus dommageables si on devait s’engager puis revenir en arrière ».

À lire : Le processus de flexibilité du dirham marocain s’accélère

Abdellatif Jouahri soulève par ailleurs le fait que les opérateurs économiques actifs dans l’import-export, en particulier les TPME, ne soient pas disposés à mettre en œuvre cette réforme. « Nous avons fait une tournée régionale pour sensibiliser les TPME, mais nous sentons le besoin d’une politique de formation pour les opérateurs, afin qu’ils soient plus armés », note-t-il.

Le premier élargissement de la bande de fluctuation du dirham a eu lieu en septembre 2018, et a permis à la monnaie nationale de passer de ±0,3 % à ±2,5 %. Un deuxième élargissement a été enregistré en mars 2020, avec une fluctuation à ±5 %. Depuis le début de la réforme, la monnaie nationale est restée relativement stable par rapport à l’euro et au dollar, malgré les craintes soulevées avant le lancement de la réforme.

Sujets associés : Dirham marocain - Flexibilité du dirham - Bank Al-Maghrib (BAM)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le dirham stable face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,20 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 19 au 25 janvier 2023....

Le dirham encore en baisse face à l’euro

La devise marocaine est dépréciée de 0,57 % face à l’euro et de 0,34 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 26 janvier au 1ᵉʳ février 2023. C’est ce...

Flexibilité du dirham : quid de la prochaine étape de la réforme ?

Bank Al-Maghrib et le ministère des Finances s’activent pour le déclenchement de la prochaine étape de la réforme relative à la flexibilité du dirham. Mais des préalables...

Flexibilité du dirham : le Maroc passe à l’étape supérieure

Le Maroc passe à la deuxième étape de la flexibilité de sa monnaie, dont la bande de fluctuation passe de ±2,5 % à ±5 %, dès ce lundi 9 mars.

Nous vous recommandons

Dirham marocain

Le dirham en hausse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,82 % face à l’euro et s’est déprécié de 1,36 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 novembre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Maroc : les réserves en devises en nette progression

Au 21 janvier dernier, les réserves internationales nettes de devises au Maroc se sont établies à 329,1 milliards de dirhams, enregistrant ainsi une légère hausse de 0,2 % d’une semaine à l’autre, selon Bank al-Maghrib.

Le dirham baisse par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,45 % vis-à-vis du dollar américain et s’est déprécié de 0,32 % par rapport à l’euro au cours de la période allant du 18 au 24 février 2021. C’est ce que relèvent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Vers une envolée du dirham face au dollar

Le dirham devrait s’apprécier face au dollar à horizon 1, 2 et 3 mois. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Attijari Global Research (AGR).

Le dirham perd de la valeur face à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,36% vis-à-vis du dollar américain et s’est déprécié de 0,15% par rapport à l’euro, au cours de la période allant du 20 au 25 novembre 2020. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Flexibilité du dirham

Google crée la panique au Maroc en dévaluant le dirham par rapport à l’euro

Certaines plateformes de conversion sur Google ont semblé indiquer mercredi une forte dépréciation du dirham par rapport à l’euro, suscitant une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Il n’en est rien, rassure Bank Al-Maghrib qui affirme que la...

Le Maroc dit non à la flexibilité du dirham

Le gouverneur de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, est toujours contre la flexibilisation des changes. Il n’approuve pas un nouvel élargissement des bandes de fluctuations, ceci en dépit des dernières recommandations du FMI.

Le dirham perd de la valeur face à l’euro

Bank Al-Maghrib (BAM) indique que du 09 au 15 juillet, le dirham s’est déprécié de 0,56% par rapport à l’euro, tandis que face au dollar, la devise marocaine a pris 0,81%.

Voici ce que vaut le dirham face à l’euro et au dollar

La devises marocaine s’est appréciée de 0,87% face à l’euro et s’est dépréciée de 0,48% par rapport au dollar au cours de la période allant du 17 au 23 septembre 2020, relève Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham a perdu de la valeur face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 1,02% face à l’Euro et est resté quasi stable face au dollar, durant la période du 10 au 16 septembre 2020.

Bank Al-Maghrib (BAM)

Le dirham stable face à l’euro et au dollar

La devise marocaine est restée presque stable face à l’euro et au dollar américain, au cours de la période allant du 23 au 29 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Forte hausse de la dette des ménages

Dans son Rapport annuel 2019 sur la supervision bancaire, Bank Al-Maghrib (BAM) a relevé que l’endettement des ménages poursuit sa croissance, atteignant en 2019, 358,6 milliards de DH, en hausse de 5,1% sur un an, un peu moins que les 5,7% réalisés un...

Le dirham baisse par rapport à l’euro

Le dirham s’est apprécié de 0,45 % vis-à-vis du dollar américain et s’est déprécié de 0,32 % par rapport à l’euro au cours de la période allant du 18 au 24 février 2021. C’est ce que relèvent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham gagne de la valeur face à l’euro et perd contre le dollar

Au cours de la période allant du 24 octobre au 4 novembre 2020, le dirham s’est apprécié de 0,14% par rapport à l’euro et s’est déprécié de 0,15% vis-à-vis du dollar américain, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

À Casablanca, les prix de l’immobilier seconde main grimpent

À Casablanca, les prix ainsi que les transactions de l’immobilier seconde main ont connu une augmentation entre le troisième et le quatrième trimestre 2021. C’est que révèlent les données de Bank Al-Maghrib (BAM) et de l’Agence nationale de la...