Recherche

Flexibilité du dirham : quid de la prochaine étape de la réforme ?

© Copyright : DR

4 mars 2020 - 11h00 - Economie

Bank Al-Maghrib et le ministère des Finances s’activent pour le déclenchement de la prochaine étape de la réforme relative à la flexibilité du dirham. Mais des préalables doivent être définis en amont.

« Aujourd’hui, il appartient au Maroc, c’est-à-dire au ministère des Finances et à la Banque centrale, de se mettre d’accord sur la date du déclenchement de la prochaine phase de cette réforme », avait déclaré le ministre des Finances, Mohamed Benchaâboun, lors de la dernière visite de travail au Maroc de la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI).

S’exprimant sur le sujet, le wali de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri, suggérait de conduire la deuxième phase de la réforme, étape par étape. « Ce que nous avons commencé, correspond à la première phase de la première étape. Si nous devons élargir plus, cela ne sera que la deuxième phase, toujours de la première étape. Nous n’avons pas fait ce choix dans une crise de change, puisque nous avons encore un volume de réserve de change confortable que le FMI reconnaît d’ailleurs. Donc, nous sommes plus à l’aise de bien séquencer les étapes », avait-il soutenu.

Selon lui, il est important de savoir que les opérateurs, notamment les PME, ont bien assimilé ce régime flexible avec tous les outils mis en place par les autorités pour leur permettre de se couvrir.

Mots clés: FMI , Bank Al-Maghrib (BAM) , Ministère de l’Economie et des Finances , Abdellatif Jouahri , Dirham marocain , Mohamed Benchaaboun

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact