Flexibilité du dirham : pas de précipitation pour Bank Al-Maghrib

1er août 2023 - 13h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib, conditionne un nouvel élargissement des bandes de fluctuations du dirham à la levée des incertitudes concernant les perspectives économiques mondiales et nationales.

Après le premier élargissement de la bande de fluctuation du dirham de 5 % (+/- 2,5 % de part et d’autre du cours central) en janvier 2018 et le deuxième élargissement (+/- 5 %) en mars 2020 pour faire face au choc externe qui se profilait à cause de la pandémie de Covid-19, le Maroc envisage-t-il un passage à la prochaine étape de la réforme du régime de change ? Tout en continuant à affiner le projet du cadre de ciblage d’inflation, Bank Al-Maghrib estime que le passage aux phases ultérieures ne peut être envisagé dans la situation actuelle et qu’il est plus judicieux d’attendre que l’incertitude entourant les perspectives économiques mondiales et nationales se dissipe, a insisté Abdellatif Jouahri lors de la présentation au roi Mohammed VI du rapport annuel de Bank Al-Maghrib sur la situation économique monétaire et financière du Maroc au titre de l’exercice 2022.

À lire : Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Selon ses explications, le suivi régulier réalisé par la banque centrale montre que la transition initiée en janvier 2018 se poursuit dans de bonnes conditions, avec un approfondissement marqué du marché et un recours accru aux instruments de couverture du risque de change. Ainsi, le cours du dirham est resté à l’intérieur de la bande de fluctuation, rapporte Le360. De même, les évaluations réalisées par trimestre confirment que la valeur de la monnaie nationale demeure en ligne avec les fondamentaux de l’économie.

À lire :Impact de l’appréciation du dirham face au dollar sur l’activité des importateurs marocains

Il ressort également du rapport de la Banque centrale que l’année 2022 a été marquée par une forte appréciation du dollar durant les neuf premiers mois, en raison notamment d’un rythme de resserrement monétaire rapide de la Réserve fédérale américaine. La parité euro/dollar est passée de 1,14 USD/euro au début de 2022 à 0,96 à fin septembre, son plus bas niveau depuis deux décennies, avant de s’inscrire en hausse pour terminer l’année à 1,07, est-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Abdellatif Jouahri - Dirham marocain

Aller plus loin

Le dirham se renforce fortement face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,78% face à l’euro et s’est dépréciée de 1,31% vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 avril. C’est ce...

Le Maroc prêt pour la flexibilité du dirham

Bank Al-Maghrib (BAM) est bien placée pour amorcer la transition vers un dirham flottant. C’est ce qu’affirme le récent rapport de Capital Economics, une société de recherche...

Dépréciation du dirham par rapport à l’euro et au dollar

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,77 % vis-à-vis de l’euro et de 0,89 % face au dollar américain durant la période du 07 au 13 décembre. C’est ce que précisent les...

Google s’acharne encore sur le dirham

Une semaine après un premier bug sur la valeur du dirham, Google a récidivé. Mercredi 25 janvier, dans l’après-midi, les internautes ont noté un changement dans la conversion de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Pourquoi le dirham se déprécie depuis quelques mois

Le wali de Bank Al Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri a apporté des éclairages sur la dépréciation du dirham depuis quelques mois.

Le dirham marocain chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,27% face au dollar américain et de 0,38% vis-à-vis de l’euro entre le 22 et le 28 février, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,23% vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,11% face au dollar américain durant la période allant du 28 septembre au 4 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham s’envole face au dollar

La paire USD/MAD a reculé de 0,42%. Le dirham repart ainsi à la hausse par rapport au dollar durant la semaine du 24 au 28 avril. C’est ce qu’indiquent les indicateurs publiés par Attijari Global Research (AGR).

Maroc : les prix de l’immobilier en hausse au premier trimestre 2023

L’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a enregistré au premier trimestre 2023 une hausse de 0,8 %, en glissement annuel, selon Bank Al-Maghrib (BAM) et l’Agence nationale de la conservation foncière du cadastre et de la cartographie (ANCFCC).

Dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,43 % face à l’euro et s’est appréciée de 0,29 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 09 au 15 mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se reprend nettement contre l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,59 % par rapport à l’euro et s’est dépréciée de 0,66 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 27 octobre au 02 novembre 2022. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank...

Le dirham reste stable face à l’euro

La devise marocaine est restée quasi stable face à l’euro et s’est appréciée de 0,21 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 23 février au 1ᵉʳ mars 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham baisse face à l’euro

Le dirham s’est apprécié par rapport au dollar américain durant la semaine allant du 27 au 31 mars, avec une paire USD/MAD passant de 10,29 à 10,22, selon Attijari Global Research (AGR).

Le dirham chute face à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 0,39% face au dollar américain et s’est déprécié de 0,39% vis-à-vis de l’euro au cours de la semaine du 09 au 15 mai, selon Bank Al-Maghrib (BAM).