L’économie marocaine dopée par les MRE

26 décembre 2023 - 13h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Les transferts d’argent des MRE devraient atteindre plus de 12 milliards de dollars à la fin de l’année 2023, soit une hausse de 8,6 % par rapport à 2022. Ceci représente près de 20 % des transferts de fonds vers la région MENA, estimés à 61 milliards de dollars et en baisse de 5,3 %, fait savoir l’hebdomadaire L’Observateur du Maroc et d’Afrique. L’Égypte (24,2 milliards de dollars) est le premier bénéficiaire des remises migratoires dans la région MENA devant le Maroc. Avec 2,7 milliards de dollars, la Tunisie se hisse à la troisième place devant l’Algérie (1,8 milliard de dollars). Au niveau africain, le Maroc prend la troisième place, derrière le Nigeria (20,5 milliards de dollars) et l’Égypte, en termes de transferts d’argent.

À lire : Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Selon la Banque mondiale, les transferts vers le Maroc ont surpassé ces dernières années les investissements directs étrangers, devenant une source cruciale de revenus pour les familles marocaines. Autre constat : le violent séisme du 8 septembre n’a pas produit un impact négatif sur les transferts des MRE. Ceux-ci ont augmenté de 6,1 %, atteignant 96,4 milliards de dirhams (9,5 milliards de dollars) au cours des 10 premiers mois de 2023. « En plus de l’aide internationale, les envois de fonds des diasporas marocaines contribuent à atténuer les conséquences des catastrophes naturelles, soutenant la reconstruction et la stabilité financière », indique-t-elle.

À lire : Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

Malgré les tendances économiques mondiales à la baisse, la croissance des transferts vers le Maroc en 2024 devrait se maintenir à environ 6 %, dépassant la moyenne régionale MENA de 2,1 %, estime la banque mondiale, soulignant que la résilience des marchés du travail dans les économies avancées et les pays du CCG favorise cette tendance, contrastant avec la baisse prévue au niveau mondial.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Transferts des MRE - Banque mondiale - Mena - MRE

Aller plus loin

Maroc : un semestre record pour le tourisme et les transferts des MRE

La trajectoire ascendante entamée par le tourisme marocain depuis janvier se poursuit à fin juin. En témoignent les recettes enregistrées. Il en est de même pour les transferts...

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les...

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22...

Transferts de fonds des MRE : un record et une bouffée d’air pour le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent fortement à l’économie marocaine à travers les transferts de fonds qui vont crescendo ces dernières années. Ces flux sont...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Échange de données fiscales sur les MRE : le projet de loi reporté

Le gouvernement d’Akhannouch est appelé à revoir deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE) qui ont fait l’objet d’une polémique. L’année 2025 est la date du délai de leur...

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Les MRE bénéficient d’une exonération fiscale pour l’achat de logements sociaux

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier d’une exonération fiscale lorsqu’ils achètent un logement social, à condition de remplir les critères énoncés dans le Code général des impôts, a affirmé Nadia Fettah, ministre de l’Économie...

Le Maroc veut augmenter la part d’investissements des MRE

Au Maroc, la part d’investissement privé provenant des Marocains du monde reste faible. Seulement 10 % des transferts des MRE y sont consacrés. Un dispositif incitatif se met en place pour mieux mobiliser les investissements de cette communauté.

Transferts des MRE : plus de 109 milliards de dirhams en 2022

Les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE) vers le Maroc ont connu une progression annuelle moyenne de 6 % au cours des dernières années, atteignant un record de plus de 109 milliards de dirhams en 2022 contre 93,6 milliards en...

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Transferts des MRE : les assurances d’Abdellatif Jouahri concernant une directive européenne

Les autorités marocaines vont engager des négociations avec la Commission européenne au sujet d’une directive européenne visant à restreindre les transferts de fonds des Marocains résidant à l’étranger (MRE), a récemment annoncé Abdellatif Jouahri, le...

Transfert des MRE : le Maroc veut maintenir la dynamique

En vue de maintenir le flux des transferts de fonds de la diaspora, Bank Al-Maghrib (BAM), en collaboration avec les pouvoirs publics, a mené des actions pour diversifier les canaux de transmission et réduire les coûts de ces envois.

Les Marocains de France ont transféré 5,4 milliards de DH au Maroc

En 2022, le Maroc a enregistré un pic historique dans les recettes issues des transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), atteignant 110,7 milliards de DH, soit une progression de 16 % par rapport à 2019, d’après le dernier rapport de...