Recherche

Le Maroc dépense chaque année 750.000 euros pour payer les imams à Sebta

20 octobre 2018 - 13h00 - Société

Des musulmans priant à Sebta

Des imams exerçant à Sebta perçoivent un salaire de la part du Maroc, a reconnu le porte-parole du gouvernement Mustapha Khalfi lors de la conférence de presse d’après Conseil du gouvernement.

« Ce que fait depuis toujours (le gouvernement) est de répondre favorablement aux demandes des imams marocains », a déclaré le ministre, ajoutant que son but est de défendre « un discours modéré et de combattre l’extrémisme ».

Le ministre est resté toutefois très évasif sur le nombre exact d’imams actuellement payés par le gouvernement marocain.

Dans un reportage diffusé cette semaine par une chaîne espagnole, l’imam Mohamed Ali de la mosquée Benzù (quartier de Ceuta) a reconnu percevoir un salaire de 500 euros par mois de la part du Maroc en plus de 250 euros pour la maintenance du lieu de culte. A cela s’ajoute le salaire du muezzin.

En tout, le royaume débloque chaque année 750.000 euros pour le paiement des imams des 42 mosquées de la ville, révélait la chaîne, chiffre qui a été indirectement démenti par le ministre.

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact