Recherche
Ceuta (Sebta)

Actualités : Ceuta (Sebta)

Voici une sélection d'articles en rapport avec le thème : Ceuta (Sebta)
21 septembre 2021

Ceuta : des narcodrones en provenance du Maroc interceptés

La police et la Garde civile ont intercepté dans le quartier El Príncipe à Ceuta des narcodrones chargés de haschisch en provenance du Maroc. Ces engins peuvent transporter jusqu’à 25 kilos de drogues à chaque vol.
21 septembre 2021

L’Aid al fitr devient jour férié à Sebta

L’Assemblée de Ceuta a approuvé la proposition du PSOE et MDyC de considérer le 2 mai 2022, date à laquelle sera célébrée l’Aid el Fitr (Ramadan), comme un jour férié dans le calendrier de travail de la ville, en lieu et place du lundi 26 décembre 2022, lendemain de la Noël. Pour le parti d’extrême droite Vox qui a voté contre ce texte, il s’agit d’« une honte historique ».
20 septembre 2021

Ceuta : de très nombreux Marocains ont obtenu l’asile politique

Cinq mois après l’arrivée massive de migrants marocains à Ceuta, 1 200 d’entre eux ont déjà quitté la ville autonome pour rejoindre l’Espagne ou d’autres pays d’Europe, après avoir demandé et obtenu l’asile.
20 septembre 2021

L’Europe a « calmé les ardeurs du Maroc »

Le vice-président de la Commission européenne, Margaritis Schinas, a indiqué que la crise migratoire de Ceuta est une « attaque du Maroc contre la frontière extérieure de l’Union européenne. Une attaque organisée, préméditée et hybride » dont les conséquences dépassent le cadre bilatéral des relations avec l’Espagne, ce qui a nécessité une réaction forte de l’Europe.
19 septembre 2021

Ceuta : Vox demande le retrait de l’Aïd al-Adha du calendrier du travail

Le parti d’extrême droite Vox poursuit sa campagne contre les musulmans de Ceuta. Après avoir qualifié certains députés musulmans de pro-marocains au parlement, il demande de retirer la fête du Sacrifice (Aïd al-Adha) du calendrier de travail de la ville autonome.
19 septembre 2021

Mineurs marocains : Ceuta va dépenser 100 000 euros pour des interprètes

Le Conseil des gouverneurs de la ville autonome de Ceuta a annoncé vendredi qu’il recrutera huit interprètes comprenant le darija pour une période de quatre mois afin de faciliter les échanges lors des entretiens individuels avec les mineurs en vue de leur retour au Maroc. Un budget d’environ 100 000 euros sera consacré à cette mission.
18 septembre 2021

Encore un Marocain disparu en mer à Ceuta

Oussama El Hammoumi, 21 ans, est porté disparu depuis qu’il a décidé, lundi, avec deux amis de même âge, de rejoindre Ceuta à la nage en provenance de Fnideq.
15 septembre 2021

Retour des mineurs au Maroc : le ministère de l’Intérieur espagnol se défend

Le ministère de l’Intérieur a indiqué à la justice qu’il a demandé de respecter les dispositions contenues à l’article 5 de l’accord de 2007 conclu entre l’Espagne et le Maroc, « relatif à la coopération dans le domaine de la prévention de l’immigration illégale des mineurs non accompagnés, de leur protection et de leur retour concerté ».
14 septembre 2021

Le président de Ceuta tient au retour des 700 mineurs restants au Maroc

Le président du gouvernement de Ceuta, Juan Vivas (PP), a insisté lundi sur la nécessité de procéder au rapatriement des 700 mineurs marocains qui continuent d’errer dans la ville autonome après leur arrivée massive en mai dernier.
14 septembre 2021

Ceuta : un Marocain expulsé pour agression

Le tribunal pénal de Ceuta a condamné lundi, un Marocain qui a violemment agressé au couteau un ressortissant de Ceuta à deux ans de prison et à verser une indemnité de 11 776,55 euros. La peine d’emprisonnement a été ensuite remplacée par l’expulsion du condamné du territoire espagnol pour une période de cinq ans.
13 septembre 2021

Des Marocains bloqués à Ceuta depuis un an et demi

Les travailleurs frontaliers marocains bloqués à Ceuta depuis le 13 mars 2020 n’en peuvent plus de cette situation. Ils appellent à une réouverture des frontières afin de revoir leurs familles.
4 septembre 2021

Les imams marocains indésirables à Sebta ?

Le parti espagnol d’extrême droite Vox ne veut plus des imams marocains à Sebta. Dans ce sens, il envisage de déposer une proposition de loi à l’Assemblée visant à leur interdire d’exercer leur activité dans la ville.

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - A Propos - Contact