Recherche

Une députée espagnole s’inquiète de la « marocanisation » de Sebta et Melilla

© Copyright : DR

7 novembre 2021 - 16h20 - Monde - Par: A.P

Le parti Vox, par la voix de sa députée à Ceuta, Teresa López, a insisté vendredi sur la nécessité pour l’Espagne et l’Union européenne de renforcer la sécurité au niveau des frontières avec le Maroc afin de lutter efficacement contre l’immigration clandestine qui, selon elle, prend de l’ampleur dans les villes de Ceuta et Melilla.

La députée Vox de Ceuta a attiré l’attention, lors de son intervention à la conférence organisée par son parti sur le thème « Frontière sud : immigration illégale et islamisme », sur « la perte de l’identité occidentale et espagnole » dont souffre Ceuta « depuis longtemps ». « Dans la ville autonome, il y a une marocanisation croissante et notre mission est d’arrêter cette fraude mondialiste et multiculturelle qui nous a été imposée », a déclaré Teresa López.

À lire : Vox veut protéger Ceuta et Melilla contre les menaces marocaines

La parlementaire dénonce l’immigration clandestine massive qui « nuit à la stabilité et au développement de Ceuta et Melilla depuis ces dernières décennies ». Elle désapprouve également « les politiques migratoires d’ouverture mises en œuvre par l’Union européenne et pleinement assumées par l’Espagne », lesquelles ont envenimé la situation dans les deux villes autonomes.

López regrette que « l’Espagne n’ait pas mesuré l’ampleur de ce problème pour le régler en priorité et avec méthode ». Elle voit d’un mauvais œil la politique de l’Espagne en matière migratoire qui s’appuie sur le Maroc qui est devenu « son principal soutien en matière de contrôle des migrations et de sécurité des frontières ».

Mots clés: Immigration clandestine , Espagne , Ceuta (Sebta) , Melilla

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact