Une Espagnole accuse la police marocaine à Melilla de discrimination

18 mars 2023 - 14h50 - Espagne - Ecrit par : Bladi.net

Une résidente de Melilla a récemment dénoncé une situation discriminatoire à la frontière marocaine. Selon ses propos, Manuela a remarqué que les résidents de Melilla n’étaient plus tenus de faire tamponner leur passeport à la frontière, ce qui l’a incitée à se rendre à Nador accompagnée d’une amie, Malika, également résidente de Melilla.

Cependant, à la frontière, Malika a pu passer sans faire tamponner son passeport, tandis que Manuela s’est vue obligée de le faire, confie-t-elle à El Faro de Melilla. Interpellant le fonctionnaire marocain sur cette différence de traitement, celui-ci aurait répondu que Manuela devait faire tamponner son passeport à cause de son nom.

A lire : Une députée espagnole s’inquiète de la « marocanisation » de Sebta et Melilla

L’Espagnole a déploré une attente d’une demi-heure à la frontière et a également dénoncé le fait qu’au retour à Melilla, le fonctionnaire de la frontière ne lui ait pas tamponné son passeport, ce qui l’a obligée à le faire ultérieurement.

Selon elle, ce type de discrimination n’existerait pas à la frontière espagnole. Elle affirme que son cas n’est pas isolé, citant notamment le témoignage de deux jeunes résidents de Melilla qui auraient eux aussi subi une discrimination en fonction de leur nom.

Pourtant, la délégation du gouvernement à Melilla a confirmé que le Maroc avait cessé de tamponner les passeports des citoyens espagnols résidant à Melilla, ainsi que des travailleurs transfrontaliers, mettant fin à une mesure mise en place après la réouverture de la frontière terrestre l’année dernière.

Sujets associés : Nador - Racisme - Melilla - Police marocaine - Douane marocaine

Aller plus loin

Des mineurs marocains maltraités et arrêtés à Melilla

L’Association marocaine des droits humains (AMDH) dénonce le traitement « inhumain et illégal » infligé à une trentaine de mineurs marocains résidant au centre d’accueil de...

Une députée espagnole s’inquiète de la « marocanisation » de Sebta et Melilla

Le parti Vox, par la voix de sa députée à Ceuta, Teresa López, a insisté vendredi sur la nécessité pour l’Espagne et l’Union européenne de renforcer la sécurité au niveau des...

L’armée marocaine pourrait s’emparer de Sebta et Melilla en 4 heures

L’Espagne ne tiendrait pas face à une attaque armée du Maroc sur Ceuta et Melilla. Plusieurs experts militaires espagnols comme américains étaient arrivés à cette conclusion et...

Les travailleurs frontaliers à Ceuta et Melilla veulent rentrer au Maroc

Les travailleurs frontaliers à Ceuta et Melilla n’en peuvent plus de rester bloqués dans, loin de leurs proches, depuis la fermeture des frontières en mars 2020. Ils appellent...

Ces articles devraient vous intéresser :

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Maroc : les cigarettes vont coûter plus cher

Les prix des paquets de cigarettes connaîtront une hausse dès le 1ᵉʳ janvier au Maroc, conformément aux dispositions relatives au relèvement de la taxe intérieure de consommation (TIC) sur le tabac.

La douane marocaine durcit les contrôles dans les aéroports

La douane marocaine va désormais taxer les objets, marchandises et cadeaux d’une valeur supérieure à 2 000 dirhams à l’entrée et à la sortie des aéroports dans le cadre de nouvelles mesures restrictives.

MRE : puis-je introduire un bateau de plaisance au Maroc ?

Dans son Guide dédié aux Marocains résidant à l’Étranger (MRE), l’Administration des Douanes et des impôts indirects (ADII) évoque l’introduction des bateaux de plaisance. Voyons en détail les différentes questions qui peuvent être posées.

Maroc : hausse de 21% des recettes douanières à fin novembre

À fin novembre dernier, la douane marocaine a recouvré plus de 76,81 milliards de dirhams, en hausse de 21,4% par rapport à la même période un an auparavant.

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...

Maroc : suspension des droits à l’importation des bovins domestiques

Le gouvernement marocain a adopté mercredi dernier, un projet de décret portant sur la suppression des droits de douane sur les achats de bovins domestiques d’un poids minimal de 550 kg.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.