Rumeurs d’ouverture des frontières avec Sebta et Melilla

13 décembre 2021 - 19h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Plusieurs travailleurs frontaliers attendent avec impatience la réouverture des frontières avec Ceuta et Melilla pour reprendre leurs activités. Pour l’heure, aucune date n’a été officiellement annoncée, même si des rumeurs indiquent une probable réouverture avant la fin de l’année.

Karima Said, 39 ans, vivant à Nador, travaille depuis l’âge de 15 ans comme femme de ménage à Melilla. Depuis mars 2020 que le Maroc a fermé ses frontières avec la ville autonome pour raison de crise sanitaire, elle est sans travail, alors qu’elle doit prendre soin de sa mère âgée et de ses deux frères malades. Karima n’en peut plus de cette fermeture de la frontière depuis bientôt deux ans. « Ici, au Maroc, vous pouvez trouver un emploi de serveuse dans un café. Mais ils vous paient environ 40 euros par mois, sans assurance ou quoi que ce soit », confie-t-elle à El Pais.

À lire : Le Maroc réclame un nouveau statut pour les travailleurs frontaliers

En octobre 2020, plusieurs travailleurs frontaliers comme Karima avaient manifesté à plusieurs reprises pour demander la réouverture des frontières. Selon Chakib Marwan, chef de la section de Tétouan du Syndicat marocain des travailleurs frontaliers, environ 6 000 travailleurs provenant de Nador et de Fnideq, ont été touchés par cette fermeture des frontières.

À lire : Tétouan : les activités de la zone commerciale démarrent en 2022

La situation est plus préoccupante à Fnideq, où le gouvernement avait mis fin unilatéralement au commerce de contrebande avec Ceuta en octobre 2019 en fermant le passage de Tarajal 2. Un commerce qui nourrissait de nombreuses familles à Fnideq. Conséquence, la pauvreté s’est accrue dans la ville, presque tous les commerces et cafés ayant cessé leurs activités. Dépassés, les habitants de Fnideq ont manifesté sur plusieurs semaines en février 2020 pour exiger un plan de relance économique pour la ville. Le gouvernement, répondant à leur cri de cœur, a décidé de construire une zone d’activité économique à l’entrée de la ville, laquelle sera opérationnelle l’année prochaine.

À lire : Zone franche de Fnideq : les travaux achevés d’ici fin décembre

Mais pour soulager les habitants en attendant l’inauguration de la zone économique, les autorités ont recruté 7 000 personnes pour nettoyer les rues, installé trois usines de recyclage de vêtements usagés, ainsi qu’une usine de transformation de crevettes qui devrait employer 700 personnes la première année, affirme Ahmed Bizuyan, un journaliste de Fnideq.

« La plupart d’entre nous sont encore au chômage. Nous voulons qu’ils ouvrent la frontière », rectifie un portier. « Le jour où ils ouvriront la frontière, tout le monde voudra aller en Espagne », assure un militant qui a requis l’anonymat. Plusieurs personnes estiment que le Maroc n’ouvrira pas les frontières tant que l’Espagne n’aura pas changé sa position sur le Sahara.

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Melilla - Nador - Fnideq

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Fnideq : manifestation contre la fermeture des frontières (vidéo)

Après onze mois de fermeture des frontières marocaines avec l’Espagne, les habitants de Fnideq ne tiennent plus. Dans la nuit de vendredi à samedi, ils ont exprimé leur...

Une Espagnole accuse la police marocaine à Melilla de discrimination

Une résidente de Melilla a récemment dénoncé une situation discriminatoire à la frontière marocaine. Selon ses propos, Manuela a remarqué que les résidents de Melilla n’étaient...

Fnideq : une zone économique pour concurrencer Sebta

Située dans les environs de Fnideq, la zone d’activité économique devrait entrer en service au cours de l’été 2021. Les premiers travaux ont démarré sur une tranche de 10...

Espagne : tous les adultes marocains ont quitté Ceuta

La quasi-totalité des adultes marocains ayant participé à la vague migratoire en mai dernier ont quitté Ceuta pour le Maroc, selon les autorités locales.

Nous vous recommandons

Ceuta (Sebta)

Des visas provisoires pour les Marocains bloqués à Ceuta

Des visas provisoires seront désormais octroyés aux Marocains bloqués à Ceuta afin de leur permettre de rendre visite à leurs proches en Espagne. Ainsi en ont décidé les autorités locales de l’enclave espagnole.

Vox veut protéger Ceuta et Melilla contre les menaces marocaines

Le secrétaire général de Vox, Javier Ortega Smith, a fait, depuis la place España à Melilla, une déclaration de soutien à Ceuta et Melilla, promettant « la protection des frontières des deux villes contre les menaces du Maroc ».

Les mineurs préfèrent la rue à un retour au Maroc

De nombreux mineurs se sont évadés des centres d’accueil pour éviter d’être rapatriés au Maroc. Ils préfèrent vivre dans les rues de Ceuta que de retourner au Maroc où, disent-ils, il n’y a aucun avenir.

Voici la lettre envoyée par Pedro Sanchez au roi Mohammed VI

Dans sa lettre adressée au roi Mohammed VI pour déclarer le soutien de l’Espagne au plan marocain d’autonomie du Sahara considéré comme la solution « la plus sérieuse, crédible et réaliste » au conflit, le président Pedro Sanchez ne mentionne...

L’Espagne envoie trois frégates dans les eaux proches du Maroc

Face à la persistance des revendications du Maroc sur Sebta et Melilla, l’Espagne a décidé de renforcer sa présence dans les eaux des deux villes autonomes.

Melilla

Le Maroc limite l’accès à son territoire pour les bateaux de Melilla

Le Maroc a interdit l’accès à son territoire à quelque 397 bateaux amarrés dans la marina et à 145 autres dans le port de pêche de la ville. Les autorités de Nador n’accorderont pas d’autorisation expresse à ces bateaux en provenance de Melilla.

L’Espagne et le Maroc toujours divisés sur Ceuta et Melilla

En réponse aux questions de certains sénateurs des partis PP et Vox, le gouvernement espagnol a déclaré que le Maroc est un « partenaire stratégique » avec lequel il peut avoir des positions divergentes sur des questions essentielles comme celles de la...

Vers la réouverture des frontières de Sebta et Melilla

Les gouvernements autonomes de Sebta et Melilla envisagent de mettre en place un nouveau protocole, assorti de garanties, qui permettra la réouverture progressive des frontières avec le Maroc.

Sebta et Melilla Marocaines : Maria Antonia Trujillo attaquée de toutes parts

L’Assemblée de Sebta a annoncé lundi la convocation prochaine d’une session extraordinaire pour déclarer persona non grata Maria Antonia Trujillo, l’ancienne ministre du Logement, après ses déclarations remettant en cause «  l’espagnolité » de Sebta et...

Assaut sur Melilla, un mort et plusieurs blessés

Quelque 300 migrants subsahariens ont tenté de forcer la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Melilla, dans la nuit du mercredi à jeudi. Seuls une cinquantaine d’entre eux sont parvenus à rejoindre l’autre côté de la frontière.

Nador

Un trafiquant de drogue et de voitures volées sous les verrous

Suite à des informations communiquées par la Direction générale de la surveillance du territoire, un individu de 32 ans a été interpellé mardi à Nador, pour ses liens présumés avec un réseau international de trafic de drogue et de voitures volées.

Un MRE raconte son voyage cauchemardesque sur un ferry

Une traversée Nador-Sète a mis plus de 5 heures à acheminer les passagers entre les deux villes. Un des passagers raconte leur galère.

Près de 5 tonnes de drogue saisies à Nador

Les éléments du district provincial de sûreté de Nador ont mené deux opérations mercredi soir et jeudi matin, qui ont permis de saisir plus de 4 tonnes de résine de cannabis. L’intervention a été menée sur la base des informations fournies par la DGST.

Le Maroc cherche à « étouffer » Ceuta

Le Maroc s’apprête à lancer d’ici avril 2022 la zone commerciale située à Tétouan, non loin de Ceuta, et développée par Tanger Med Zones, filiale du groupe Tanger Med.

Contrebande à Sebta et Melilla : le Maroc perdait 1 milliard d’euros par an

Le gouvernement marocain a fait part dimanche de l’ouverture des points de passage de Sebta et Melilla à compter de demain, mardi, mais sous mais sous certaines conditions, notamment la fin de la contrebande.

Fnideq

Emoi à Sebta après le décès de Mohamed

L’identité du sans-abri retrouvé mort mardi à Sebta, est connue. Il s’appelait Mohamed, avait 46 ans et était originaire de Fnideq.

Pas de liaison maritime possible entre Marina Smir et Algésiras

Le ministère marocain des Transports et de la logistique a déclaré que le port Marina Smir (Fnideq) ne répond pas aux normes techniques pour établir une liaison maritime directe avec les ports espagnols d’Algésiras et de Malaga.

Bloqué plus 18 mois à Sebta, un Marocain rejoint clandestinement le Maroc

Mohammed Kanjaa, un Marocain de 24 ans bloqué à Ceuta depuis la fermeture des frontières, a réussi à rejoindre Fnideq où vit sa famille, après plusieurs tentatives manquées.

Des arrestations après les manifestations à Fnideq

Après les manifestations qui ont éclaté vendredi soir à Fnideq et aussi à Tétouan, le parquet général de Tétouan a engagé lundi des poursuites judiciaires contre quatre prévenus. Le gouvernement, de son côté, doit rechercher les solutions durables à...

Ceuta : encore deux Marocains disparus en mer

Deux jeunes Marocains, candidats à l’immigration, ont tenté de traverser Ceuta à la nage pour rejoindre l’Espagne. Sans nouvelles d’eux depuis quelques jours, leurs familles, désespérées, demandent de l’aide.