Zone franche de Fnideq : les travaux achevés d’ici fin décembre

12 décembre 2021 - 19h20 - Ecrit par : A.P

Les travaux de la zone franche de Fnideq seront achevés d’ici la fin de l’année. Le projet vise à développer la région du nord du pays et à lui insuffler une nouvelle dynamique économique après l’arrêt du commerce de contrebande avec Ceuta.

La ville de Fnideq, durement touchée par la décision du gouvernement de fermer le passage frontalier aux marchandises en provenance de Ceuta pour mettre fin au commerce de contrebande, et par la fermeture des frontières pour raison de crise sanitaire, a longtemps exigé un plan de relance économique. Durant plusieurs semaines, les habitants de la ville avaient manifesté pour exiger la réouverture des frontières qui avait empêché des milliers de travailleurs frontaliers de se rendre à Ceuta.

Selon une étude de la Chambre de commerce de Casablanca Maroc, quelque 400 000 habitants de la région vivaient du commerce transfrontalier avec Ceuta qui générait environ 2 milliards d’euros par an et 40 000 emplois directs au Maroc, selon les données de la direction des douanes de la zone nord.

À lire : La zone économique de Fnideq avance

Le gouvernement a finalement répondu au cri de cœur des habitants de Fnideq en autorisant la création d’une « Zone d’activité économique Fnideq », sous forme d’une société par actions. L’Agence pour la promotion et le développement du Nord a été chargée de concevoir et de construire la nouvelle zone franche qui sera inaugurée en janvier prochain, les travaux devant être achevés d’ici la fin de l’année. Le projet a été conçu pour promouvoir la reprise économique de la région nord du Maroc, fait savoir El Foro de Ceuta.

Deux zones seront réalisées par le projet : la zone commerciale qui est fin prête et la zone industrielle qui sera installée au sud de la ville. Le projet sera réalisé sur une superficie de 90 hectares dont 10 hectares accueilleront 76 bâtiments industriels destinés au commerce d’import-export et à l’industrie de la transformation légère. Cette première phase du projet coûtera 91,5 millions de dirhams, soit près de neuf millions d’euros.

À lire  : Tétouan : les activités de la zone commerciale démarrent en 2022

Par ailleurs, Tanger Med Zones (TMZ), aménageur-développeur, filiale du groupe Tanger Med, a annoncé lundi 22 novembre le lancement d’un projet d’outlet dans la nouvelle zone commerciale située entre Tétouan et M’diq et qui sera opérationnel d’ici avril 2022. Le projet vise également à développer l’offre touristique de la région.

Tags : Fnideq - Ceuta (Sebta)

Aller plus loin

Fnideq : manifestation contre la fermeture des frontières (vidéo)

Après onze mois de fermeture des frontières marocaines avec l’Espagne, les habitants de Fnideq ne tiennent plus. Dans la nuit de vendredi à samedi, ils ont exprimé leur ras-le-bol...

La zone économique de Fnideq avance

Les travaux de construction de la nouvelle Zone d’activité économique de Fnideq (ZAEF) se déroulent normalement et selon le planning prévu, selon une note de l’Agence de promotion...

Tétouan : les activités de la zone commerciale démarrent en 2022

Tanger Med Zones (TMZ), aménageur-développeur, filiale du groupe Tanger Med, a procédé au lancement de l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour le recrutement de l’entreprise qui...

Zone franche de Fnideq : reprise des travaux après deux mois de suspension

Six mois après le lancement en juin, du projet de construction de la zone franche commerciale à Fnideq, les travaux avaient été suspendus en raison, entre autres, de la crise...

Nous vous recommandons

L’avertissement de Nasser Bourita à l’Algérie

En marge de la réunion ministérielle de la Ligue arabe, le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita, a adressé un avertissement à l’Algérie, pays organisateur du prochain sommet arabe qui se déroulera du 1ᵉʳ au 2 novembre prochain sur son...

MRE : Algésiras attend avec impatience la reprise du trafic maritime avec le Maroc

Le port d’Algésiras attend avec impatience la réouverture des frontières maritimes avec le Maroc, maintenant que le changement de position de l’Espagne sur le Sahara a ouvert une « nouvelle étape » dans la relation entre les deux...

Le Royaume-Uni installe un radar géant dans le détroit de Gibraltar

Le Royaume-Uni vient d’installer un radar géant dans le détroit de Gibraltar, l’un des points stratégiques les plus importants au monde que tentent aussi de contrôler le Maroc, l’Espagne et les États-Unis.

Israël va-t-il vendre son système de défense aérienne Spyder au Maroc ?

Israël a accepté de vendre Spyder, un système de défense aérienne avancé aux Émirats arabes unis. Le Maroc pourrait être le prochain client.

Vidéo intime de Vitaa à Marrakech sur la toile, la chanteuse agacée

La chanteuse française Vitaa s’est visiblement agacée du comportement de son styliste qui l’a filmée en pleine session bronzage au bord d’une piscine à Marrakech et a partagé une vidéo intime sur les réseaux sociaux. Voulant la filmer encore, la chanteuse a...

Covid-19 : troisième vague inévitable au Maroc ?

La levée récente des mesures restrictives a mis en branle la situation épidémiologique qui semblait maîtrisée il y a encore quelques semaines au Maroc. Actuellement, il y a une augmentation du nombre des cas d’infections, des cas graves. Même le taux...

Un Marocain derrière un grand réseau de trafic de cocaïne en Espagne

La police espagnole, en collaboration avec les forces de sécurité portugaises, a démantelé lundi un réseau de narcotrafiquants qui voulait introduire en Espagne de la drogue en provenance du Maroc et dissimulée dans un bateau de pêche. En tout, 20...

Deux artistes marocains meurent dans un terrible accident de voiture

Deux artistes marocains sont décédés dans un grave accident de la route survenu dans la province de Beni Mellal. Une enquête est en cours pour élucider les circonstances de ces décès.

L’armée algérienne, principale artisane de la rupture des relations avec le Maroc ?

La décision de l’Algérie de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc n’émanerait pas directement du président Abdelmadjid Tebboune, mais aurait été plutôt suscitée par le Haut commandement militaire de l’Armée nationale et populaire...

L’OTAN défendrait-elle l’Espagne en cas d’attaque contre Ceuta et Melilla ?

Ceuta et Melilla pourraient-elles bénéficier de l’appui militaire de l’OTAN en cas d’éventuelle attaque, bien que l’Espagne soit membre de l’organisation depuis 1982 et que les deux villes soient déclarées espagnoles depuis 1580 pour l’une et 1497 pour...