Zone franche de Fnideq : reprise des travaux après deux mois de suspension

18 février 2021 - 23h00 - Espagne - Ecrit par : P. A

Six mois après le lancement en juin, du projet de construction de la zone franche commerciale à Fnideq, les travaux avaient été suspendus en raison, entre autres, de la crise sanitaire. Aujourd’hui, après deux mois de suspension et face à la pression de la rue, les travaux vont reprendre.

L’annonce, en juin du projet de construction d’une zone commerciale à Fnideq avait redonné de l’espoir aux familles durement touchées par la situation de fermeture de la frontière avec Ceuta pour cause de Covid-19. Mais avec la crise sanitaire, l’exécution du projet a connu du retard. En décembre, seulement six mois après son démarrage, les travaux avaient été suspendus.

Deux mois après, le chantier va pouvoir reprendre. Les travaux vont se poursuivre afin de respecter le délai d’un an et demi initialement prévu et d’atteindre l’objectif du gouvernement de mettre en service cette zone franche dès l’été 2021.

Selon le Chef du gouvernement, Saadeddine El Otmani, le projet vise à « créer une nouvelle dynamique économique » et à apporter une grande valeur ajoutée à la région qui, avant la fermeture des frontières, entretenait avec Ceuta une relation étroite en matière de transit et d’activité commerciale.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ceuta (Sebta) - Fnideq - Crise économique

Aller plus loin

La zone industrielle de Moghogha (Tanger) réhabilitée

La zone industrielle de Moghogha va être entièrement réhabilitée. Ce projet doté d’une enveloppe budgétaire globale de 10 millions de DH vise l’achèvement de la réhabilitation...

Fnideq : manifestation contre la fermeture des frontières (vidéo)

Après onze mois de fermeture des frontières marocaines avec l’Espagne, les habitants de Fnideq ne tiennent plus. Dans la nuit de vendredi à samedi, ils ont exprimé leur...

Zone franche de Fnideq : les travaux achevés d’ici fin décembre

Les travaux de la zone franche de Fnideq seront achevés d’ici la fin de l’année. Le projet vise à développer la région du nord du pays et à lui insuffler une nouvelle dynamique...

Fnideq : 700 femmes-mulets recasées dans le textile

Quelque 700 femmes-mulets vont être recasées dans des usines de textile grâce au programme intégré de développement économique et social de la préfecture de M’diq-Fnideq, et la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Immobilier au Maroc : des contraintes en série

Au Maroc, les professionnels de l’immobilier affichent peu d’optimisme quant à une reprise de leur secteur. Tant les problèmes s’accumulent pour un secteur qui ne s’est pas encore suffisamment remis de la crise sanitaire de Covid-19.

Le FMI confirme l’éligibilité du Maroc à une ligne de crédit

Le Maroc a entamé des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) sur une nouvelle ligne de précaution et de liquidité (LPL), a annoncé, vendredi, le représentant de l’institution financière au royaume, Roberto Cardarelli.

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

L’immobilier marocain en berne, les acheteurs attendent l’aide du gouvernement

Le marché de l’immobilier au Maroc a connu une tendance à la baisse ces derniers mois, en raison de la sévérité des conditions d’octroi de crédit. Selon le dernier tableau de bord des crédits et dépôts bancaires de Bank Al-Maghrib, cette tendance se...

Banques marocaines : Fitch Rating avertit

Les banques marocaines font face à une situation de dégradation de la qualité de leurs prêts, en dépit d’une plus grande sélectivité dans leur octroi, avertit l’agence de notation américaine Fitch Ratings.

L’incertitude plane sur le marché immobilier marocain

L’offre immobilière partout au Maroc serait abondante et les prix abordables, selon les professionnels et les notaires. La réalité est pourtant toute autre.

Risques Pays : le Maroc décroche la meilleure note « B3 » en Afrique

Avec un « B3 », le Maroc décroche la meilleure note parmi les grandes puissances économiques en Afrique en termes de risque pays, devant le Nigeria (D3), l’Afrique du Sud (C3), l’Égypte (D4) et l’Algérie (C3). C’est ce que révèle la nouvelle carte...